Cameroun Rejointe dans le bloc du boycott des élections, Kah Walla félicite Maurice Kamto

S’il est une personnalité politique qui a fait du boycott des élections son cheval de bataille  en raison des conditions électorales actuelles d’un code électoral controversé et d’une situation sociopolitique et sécuritaire pas du tout propice à des rendez-vous politiques de telles nature et envergure, c’est bien la leader du Cameroon People Party, Edith Kahbang Walla.

D’où la réaction logique qu’elle a eue à la suite du refus du MRC, lundi, de prendre partt aux prochains scrutins législatif et municipal du 9 février prochain.  

 Une réaction dans laquelle cette grande dame de l’opposition camerounaise rappelle que « L’OBJECTIF PRINCIPAL RESTE ET DEMEURE LA TRANSITION POLITIQUE ! » au Cameroun.

Cameroonvoice publie ci-dessous la sortie fort à propos de la présidente nationale du CPP et du Mouvement Stand Up For Cameroon

Le CPP a appris l’annonce faite ce lundi 25 novembre 2019 par le Président du MRC, Pr. Maurice Kamto, de ne pas participer au simulacre électoral organisé par le régime dictatorial de Yaoundé.

Cette décision qui convoque la situation critique dans les régions du Nord – Ouest et du Sud – Ouest ainsi que le processus électoral toujours biaisé est pleine de bon sens. C’est fort des raisons désormais convoquées par le MRC que le CPP, en 2018, a décidé de ne pas prendre part à l’élection présidentielle et a réitéré sa non-participation à de fausses élections qui sont prévues en février 2020.

Cette décision s’inscrit dans la logique que le mouvement Stand Up For Cameroon a initiée depuis plusieurs années en faveur d’une Transition Politique pour Refonder tant l’État que la Nation du Cameroun.

*C’est le moment de rappeler que le mouvement Stand Up For Cameroon a été lancé par les partis UPC-Manidem, CPP, MRC et Univers le 31 mars 2016. Les sirènes électorales du Regime Biya ont entre temps séduits plus d’un. Il est important que le présent désistement de participation aux élections ne soit pas juste une tactique politicienne, mais une réelle prise de conscience politique, qui se traduira en acte concret de travail en concertation et en partenariat avec les autres forces pour une véritable Transition Politique au Cameroun.*

À LIRE  "Avant-goût" de Barbarie au Cameroun: Pourquoi des vengeurs à la solde du régime ont attaqué le domicile de Maurice Kamto lundi

Le CPP et ses partenaires du mouvement Stand Up For Cameroon appellent tous les autres formations politiques, les associations et groupements, l’ensemble des Camerounais / es qui souhaitent véritablement la refondation du pays à rejoindre la seule voie qui peut nous permettre de l’obtenir : celle de le Transition Politique, démocratique et non-violente.

Cette transition politique comprend les étapes suivantes :

• Le départ de ce régime dictatorial par la volonté du peuple souverain

• L’organisation d’un véritable dialogue national inclusif et souverain pour bâtir une nouvelle fondation de l’État et de la Nation

• La conduite des réformes des institutions (Exécutif, Législatif, Judiciaire) et des systèmes clés (Système électoral, système éducatif, etc.)

• L’organisation d’élections libres et transparentes pour un nouveau départ

Le CPP continuera de manière active et déterminée son combat pour la résolution des crises que connait notre pays et la mise en place d’un État véritablement démocratique et Républicain.

Le CPP espère que dans cette conjoncture nouvelle, d’autres forces auront le courage et la lucidité d’agir de concert en vue d’atteindre prioritairement cet objectif salutaire pour le Peuple Camerounais.

Vouloir le changement c’est bien. Agir pour le changement c’est mieux. Agir pour une vraie refondation du pays, c’est ce dont l’ensemble des citoyen.nes camerounais ont besoin !

Agissons ensemble pour sauver notre pays !

Kah Walla Présidente du Cameroon People’s Party Mouvement Stand Up For Cameroon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments