Représailles d’après Sotchi en Côte d’Ivoire : Nathalie Yamb dans le collimateur de la police postcoloniale

Pour avoir osé dénoncer publiquement le colonialisme français en Afrique à Sotchi (Russie) récemment, la Camerounaise Nathalie Yamb convoquée par la police ivoirienne.

La France montre que c’est elle qui commande dans ses anciennes colonies et qu’elle ne va surtout pas supporter de critiques venant de son indigénat de nègres.

Après un refus de visa motivé uniquement par la rancœur, Paris lance le rouleau compresseur ivoirien contre la métisse suisse-allemande…

Le zèle des autorités ivoiriennes rappelle celui auquel a fait face au Cameroun un certain André-Blaise Essama, jeté en prison plusieurs fois sous le régime Biya et condamné pour avoir très légèrement vandalisé des monuments symbolisant la colonisation française.

– J.-M.S.

#soutien à #Nathalie! #UneFilleBassa’a #Panafricaniste #Authentique #AdmiratriceDeUmNyobè

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments