Côte-d’Ivoire-Soro : « La lutte ne fait que commencer »

En filigrane de l’attente de la révélation des éléments de preuve que détiendrait le Procureur de la République contre Guillaume Soro, Maître Affoussiata BAMBA-LAMINE a pris les patins du Président du GPS en mettant la lumière sur certains faits, Guillaume Soro ne l’a pas encore dit de vive voix, mais au travers des réseaux sociaux il promet de mener une rude bataille contre le régime d’Abidjan.

Dans une déclaration hier, Maître Affoussiata BAMBA-LAMINE a laissé entendre que les charges retenues contre son client relèvent du dilatoire. « Guillaume Kigbafori Soro «tient à rassurer les Ivoiriens qu’il reconnaît une seule déstabilisation, celle du 19 septembre 2002, pour le Compte de l’actuel Président la République, Monsieur Alassane Dramane Ouattara, ce pourquoi d’ailleurs, il continue à demander pardon au Peuple souverain de Côte d’Ivoire….En ce qui concerne la tentative de lui imputer une nouvelle déstabilisation, Monsieur Guillaume Kigbafori Soro s’inscrit en faux. » a-t-elle affirmé.

« Je me suis trompé sur Ado [Alassane Dramane Ouattara, ndlr] et je le reconnais humblement. Je n’avais pas imaginé que le FMI formait des autocrates. »

Guillaume Kigbafori Soro

L’ancien Président de l’Assemblée nationale aurait également été victime d’espionnage. Elle a assuré qu’au nom de la manifestation de la vérité, Monsieur Guillaume Kigbafori Soro s’exprimera clairement et avec limpidité sur chacun des faits qui lui sont reprochés. En attendant cette sortie qui sera indubitablement  très suivie, Guillaume Soro multiplie ses publications sur Tweeter et autres Facebook.

Déclaration de Affoussiata Bamba Lamine

Posted by Soro Guillaume Kigbafori on Thursday, December 26, 2019
Déclaration de Affoussiata Bamba Lamine

Il a d’ailleurs rappelé hier être opérationnel après un moment sans moyen de communication. « Et la lutte ne fait que commencer. Alassane Ouattara a tort de faire ce qu’il fait. À présent je vais consacrer toute ma détermination à ce combat. Le combat pour l’état de droit. Le combat pour la démocratie. L’imposture ne passera pas. » Écrit-il sur Facebook.

#ctaText??#  Côte d’Ivoire: Voici pourquoi Ouattara sera candidat

Il regrette de lui avoir fait confiance « Je me suis trompé sur Ado [Alassane Dramane Ouattara, ndlr] et je le reconnais humblement. Je n’avais pas imaginé que le FMI formait des autocrates. » Relativement au mandat international émis contre lui, il indique qu’ « il n’y a qu’en DICTATURE que l’on émet un mandat d’arrêt contre un candidat aux élections. Cet acte est un parjure qui souille la fin de la présidence Ouattara. C’est la pure illustration du lawfare. Le temps nous dira. » Conclut-il.

Guillaume Soro s’emploie surtout à mobiliser ses soutiens. Il invite les adhérents de GPS à ne pas prendre peur devant cette adversité, il sollicite plus d’ivoiriens dans son mouvement pour une plus grande considération.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Discours de Ouattara et 3ème mandat, peur et incertitudes sur la Côte d’Ivoire :...

Se présentera ? Se présentera pas ? La question de la décision finale du président sortant de la Côte d’Ivoire  relativement à sa candidature...

Cameroun, “Venger Tangem Thomas est devenu un idéal” : L’A.R.F. veut venger l’anglophone mort...

Des déclarations qui présagent de lendemains à tout le moins troubles. Surtout quand on a entendu le Secrétaire à la Défense de...

Cameroun : Le prisonnier politique anglophone Tangem Thomas meurt menotté sur un lit d’hôpital

Cameroonvoice en avait alerté l’opinion et les autorités compétentes dans un article publié le 1er août dernier sur nos pages. Et si...

Attaque terroriste : Maurice Kamto pointe les coupables

Quelque trois jours après cette expédition meurtrière de la secte terroriste Boko Haram dans la localité de...

Côte d’Ivoire/Retrait de Gbagbo de la liste électorale ? GRADDH-AFRIQUE dénonce et menace...

Si M. Alassane Ouattara souhaite une fin de mandat paisible ; ou bien, s’il veut toujours « rendre ce pays ingouvernable », tout dépend de...
- Publicité -
Facebook Comments