Le Pr. Maurice Kamto impressionne à Montréal

L’étape québécoise de la tournée nord-américaine du leader de l’opposition camerounaise entrera dans les annales de l’histoire.

Par Jean-Marc Soboth

(Cameroonvoice) Ce n’est pas une boutade… De mémoire de Montréalais, nul n’avait jamais vécu une conférence d’autant populeuse à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) qu’il eût fallu prévoir deux amphithéâtres dont une salle supplémentaire à vidéodiffusion, le tout visant à contenir un public dépassant les prévisions. Le Pr. Maurice Kamto, au sommet de sa lune de miel avec la diaspora, l’a réalisé ce vendredi 07 février 2020.

Au milieu d’une tempête de neige d’une rare violence dans tout le Québec, l’universitaire a, ainsi, pu réunir dans la même salle de nombreux Camerounais et plusieurs autres nationalités dont des Québécois. Il ne s’agissait pas, comme on l’eût pensé, de meeting politique à deux jours des législatives boycottées par son mouvement au Cameroun, mais d’une vraie conférence thématique où l’ancien président de la très prestigieuse Commission du droit international des Nations Unies, telle une star du sport, a brillé par sa pertinence exégèse de la mauvaise décolonisation des pays africains.

Flanqué de ses alliés, tous ex-prisonniers politiques, dont l’ancien Montréalais Christian Penda Ekoka, Albert Dzongang et le Pr. Jules Fogue, le politicien le plus populaire du Cameroun a connu un séjour à rebondissements, en tout cas, sans précédent.

La veille, jeudi 06 février, les responsables de la section canadienne de son parti, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), avaient organisé un souper-bénéfice à huis-clos. C’est un événement de collecte de fonds dans la pure tradition politique nord-américaine dont l’accès – à une élite triée sur le volet – est généralement subordonné au paiement d’un montant fixé. L’événement qui aurait réuni une centaine de convives a pris fin au milieu de la nuit.

Accueillie la veille, jeudi, à l’aéroport international de Montréal-Trudeau par une foule enthousiaste suite à un bref report du voyage, l’équipe du Pr. Kamto n’a eu aucun répit avant ses étapes de Toronto et Washington D.C.

#ctaText??#  Attaque terroriste : Maurice Kamto pointe les coupables

Rue Ontario-Est…

Après l’Université québécoise, brève conférence de presse à la Rue Ontario Est, au cœur de la métropole. Puis, le clou : la grande rencontre du Palais de congrès de Montréal où des centaines, voire milliers de participants, ont dû attendre pas moins de 04h de temps un Maurice Kamto lessivé par le décalage horaire et la suractivité, mais subitement en superforme micro au poing, galvanisé par un public qui en redemandait.

Ouvrant la rencontre sur une minute de silence pour le décès de plusieurs militants du mouvement et, en l’occurrence, de « l’avocat talentueux » Sylvain Souop, « mort dans des circonstances non encore élucidées », le Pr. Maurice Kamto a fait le tour des sujets africains et internationaux. De la place des diasporas dans leur pays d’accueil et dans leur pays d’origine, à la guerre contre les Anglophones ou la perspective panafricaine, tout y est passé. Y compris l’important rappel sur la guerre du régime Biya contre ses compatriotes dont la particularité, contrairement à Boko Haram, est que « Ce sont des Camerounais qui tuent d’autres Camerounais. » Le Pr. Kamto, ses accompagnateurs et leurs hôtes se sont tous exprimés indifféremment dans les deux langues officielles, une tradition qui corrobore une coutume de la politique canadienne.

De fait, les formules chocs n’ont pas manqué au cours de ces rencontres brassant nombre de perspectives programmatiques se démarquant des slogans creux, raccourcis tribalistes et autres insultes si coutumiers au débat politique et aux médias camerounais. Morceau choisi (en substance): le régime au pouvoir au Cameroun n’a qu’à détruire complètement ce pays. On va le reconstruire complètement « si on nous le donne 10 ans seulement ».

« Le Cameroun a enfin un vrai leader » , s’exclamait in fine Christian Musampa, fonctionnaire Canado-Congolais qui, depuis une décennie, a suivi de près la politique camerounaise en tant qu’animateur radio.

J.-M.S.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

29 jours seulement après la mort du candidat déclaré...
l'adresse de Ouattara n'avait pas été officialisée que des...

Autres actualités

Côte d’Ivoire : Comment Ouattara a tombe pas à pas le masque de l’homme...

Il n’a pas pu résister à la tentation du pouvoir à vie. Une tentation face à laquelle « la parole de l’homme » ne...

Côte d’Ivoire : Voici ce que Meiway reproche à Ouattara

Le musicien n’en revient pas de la volteface du Président Ouattara qi s’était engagé à ne plus se...

Présidentielle : Les signes de la chute inévitable de Ouattara

Alassane Ouatara sera-t-il rattrapé par ses mesquineries ? Le mouvement qui se prépare au sein de la Gendarmerie nationale...

Ces raisons qui ont poussé Ouattara à briguer un 3e mandat

29 jours seulement après la mort du candidat déclaré du parti au pouvoir, le mystère est levé sur le scénario envisagé au...

Côte d’ivoire : Un panel sur le parcours politique de Laurent Gbagbo (Doing Buzz)

L’ancien président Laurent Gbagbo a toujours des proches qui le portent dans leurs cœurs. Il y en a qui sont très reconnaissants...
- Publicité -
Facebook Comments