Urgent-Arrêté pour avoir dénoncé la fraude à Kekem

Accusé d’avoir mis à nu la fraude électorale perpétrée à Kekem à l’Ouest dans le département  du Haut-Nkam pendant le double scrutin du 9 février 2020

Le valeureux se nomme Célestin Chenousi. Son tort n’en n’est pas véritablement un. Ce dernier a effectué l’enregistrement d’un appel où il dénonce des actes de tripatouillages sur les résultats dans les bureaux de vote perpétrés par les membres du parti au pouvoir. Selon ce qui nous revient, il a été interpellé hier dans le coup de 14h par les éléments de la gendarmerie de Kekem.

Les cas de fraudes sont légions selon nos sources des mois avant les élections, Paul Biya a autorisé le déploiement de plus 8000 les militaires et gendarmes dans les garnisons de l’Ouest, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à l’effet  de participer à la fraude  pour un passage en force du RDPC à ces échéances, mais davantage pour ne pas laisser prospérer l’idée d’un boycott à ces échéances. C’est habillés en civils qu’ils se sont livrés à cette sale besogne qui déshonore la volonté populaire. Cameroonvoice reviendra sur cette actualité.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Erdogan a reçu une tape sur les doigts en Libye. Plus à suivre ?...

Une série de succès remportés par le gouvernement d'union national (GNA) soutenu par la Turquie en Libye a tourné court le 4...

RDC : la faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam...

Dans un communiqué publié jeudi 9 juillet, l'ONG internationale OXFAM affirme que la faim liée à la covid 19 pourrait tuer jusqu'à...
video

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu’elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la...

Manifestations du 10 juillet 2020 au Mali : Malgré les morts et les blessés,...

Le chef de l’Etat malien a réagi vendredi soir aux manifestations de colère de ses compatriotes sortis par dizaines de milliers dans...

Un Malien paie de sa vie les manifestations contre Ibrahim Boubakar Keita, 20 blessés...

Des milliers de manifestants ont protesté à Bamako le 10 juillet. Bamako a connu sa journée la plus tendue...
- Publicité -
Facebook Comments