Urgent: premier cas de coronavirus confirmé en Afrique

Vendredi, un premier cas de coronavirus a été confirmé en Egypte, les spécialistes s’accordent pour dire que ça pourrait être le début d’une tragédie sur le continent qui malgré ses nombreux rapports commerciaux avec la Chine dispose d’un faible dispositif de santé.

Le premier cas de coronavirus vient d’être enregistré sur le continent africain. C’est le ministère de la santé égyptien qui a révélé l’information au fil d’une une déclaration conjointe avec l’Organisation Mondiale de la Santé le 14 février. Sans précisions, il nous revient que le patient est un étranger actuellement  maintenu en isolement dans un hôpital qui demeure secret. Un cas qui survient quelques jours seulement après que l’Egypte a mis fin à tous les vols de sa compagnie en provenance ou en direction de la Chine. Bien avant, quelque 300 Egyptiens installés à Wuhan−le foyer de l’épidémie−avaient été rapatriés et placés en quarantaine pour 14 jours. Ce premier cas a tout pour mettre toute l’Afrique en alerte. Le continent entretient d’importants rapports commerciaux avec la Chine ; ce sont surtout les faibles infrastructures médicales de l’Afrique qui inquiètent bien de spécialistes car il faut moins de 24 heures pour relier deux continents.  

Propension de l’épidémie dans le monde

Interrogé par nos confrères de TV5 Monde Ousmane Faye, virologue à l’Institut Pasteur de Dakar. Remet en question les mesures de préventions usitées dans les aéroports africains à ce jour. à lui en croire, Avec le contrôle de la température à l’arrivée des passagers « les malades peuvent également entrer sans avoir développé de fièvre. Je pense qu’il y a tout un autre ensemble de mesures à prendre, notamment concernant les malades potentiels. Par exemple, cibler directement ceux qui viennent de zones infectées. » Explique-t-il. Et de recommander à l’Afrique « nous devons nous concentrer sur la coordination et la collaboration entre les différents pays d’Afrique. Quand un cas suspect quitte un pays, ce dernier doit pouvoir transmettre l’information à l’autre pays. C’est ce qui nous permettra vraiment de gérer cette épidémie. » Argumente le spécialiste. L’épidémie a déjà contaminé près de  66 000 personnes et fait plus de 1500 morts en Chine. L’Afrique est proprement en danger quatre ans après l’épidémie d’Ebola qui avait fait plus de 11 300 victimes en Afrique de l’ouest.Vivement que l’alerte ne tombe pas dans des oreilles de sourds ou de laxistes.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est à dessein que Marafa Hamidou Yaya a saisi...
Hôpital central de Yaoundé, des malades pas comme les...

Autres actualités

Cameroun : Des malades durement torturés sur leur lit

Hôpital central de Yaoundé, des malades pas comme les autres suscitent la curiosité sur leur lit d'hôpital. Alors qu'ils sont gravement atteints...

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020 : La fraude, Ouattara la prépare GI-GAN-TES-QUE ! (Blogs...

La plus grande opération de fraude électorale de l’histoire de la Côte d’Ivoire est en train de se mettre en place. Cette...

Tribalisme : Marafa Hamidou Yaya parle aux Camerounais

C'est à dessein que Marafa Hamidou Yaya a saisi l'occasion offerte par la fête de l'Aïd pour livrer son message de paix...

L’Internationale progressiste alerte Michelle Bachelet sur la situation démocratique en Equateur (RT)

Dans une lettre signée entre autres par Noam Chomsky et Yanis Varoufakis, l'Internationale progressiste alerte la Haut-commissaire aux droits de l'Homme de...

Cameroun/Sommet de la CEEAC : La santé de Paul Biya au centre de vives...

Encore un fait qui va donner du grain à moudre aux tenants de la thèse de la "disparition" du président camerounais, Paul...
- Publicité -
Facebook Comments