Sénégal-Mauritanie: Une nouvelle approche contre le djihadisme

Le président sénégalais Macky Sall a effectué une visite officielle à Nouakchott, en vue de renforcer la coopération avec la Mauritanie dans les domaines de la pêche mais aussi dans la lutte contre les djihadistes.

La première visite officielle depuis l’accession au pouvoir de son homologue Mauritanien  Mohamed Ould Ghazouani, de Macky Sall a été l’occasion de lier ententes. Ce 18 février à Nouakchott, le Sénégal et la Mauritanie ont signé plusieurs accords de coopération en matière de lutte contre le djihadisme, de pêche ou encore d’énergie verte (très prisé dans cette région de l’Afrique). Unanimement, Macky Sall et Mohamed Ghazouani, au pouvoir depuis août 2019 ont insisté sur « la nécessité d’approfondir la collaboration entre les deux gouvernements afin de prévenir et de lutter plus efficacement contre la criminalité frontalière, en particulier le terrorisme, l’extrémisme violent, la migration clandestine, le trafic illicite d’armes et de drogue, ainsi que le blanchiment d’argent », renseigne le communiqué conjoint. Ces accords se revelent bénéfiques pour les deux paries. l’un vise notamment « à réduire les gaz à effet de serre » et à « exploiter les ressources gazières des deux pays à travers l’utilisation des énergies propres », selon un document officielle.

La Mauritanie et le Sénégal limitrophes aux frontières terrestres et maritimes, se sont également accordés pour mettre  en œuvre des patrouilles et exercices conjoints de leurs marines nationales, dans l’optique de résoudre les conflits qui éclatent régulièrement dans le secteur de la pêche. Ce renforcement de liens entre Nouakchott et Dakar va permettre aux pêcheurs des deux pays de naviguer aisément dans les eaux poissonneuses de la Mauritanie.

Des incidents avec les garde-côtes mauritaniens, très souvent meurtriers sont récurrents et conduisent à des saisies d’embarcations sénégalaises jugées non conformes aux lois maritimes de la Mauritanie. Une interrogation demeure sur la situation des rebelles djihadistes qui ont déjà causé plusieurs morts en Mauritanie, l’élucidation de cette question n’a pas encore réellement été abordée par les deux parties prenantes dans le cadre de ces accords.

À LIRE
Pandémie : Un 3ème cas de Coronavirus au Cameroun (Ministre de la santé)

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le déplacement de Paul Biya s'est fait dans la...
Attristé par la nouvelle de la mort du légendaire...
Président de ses problèmes Le...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments