Soudan du Sud : Des criquets menacent la sécurité alimentaire

Déjà manifesté dans le comté de Samburu au Kenya en février 2020, le plus grand ennemi de l’Afrique de l’Est, les criquets pèlerins sont entrés au Soudan du Sud et ont commencé à dévaster les champs de plantations.

Les essaims de criquets pèlerins n’ont de cesse de dévaster les ressources vivrières en l’Afrique de l’Est. Déjà signalés en Ouganda, au Kenya et aujourd’hui au Soudan du Sud, ces insectes nuisibles sont en train de s’imposer en grand maître destructeurs dans la région. Ils sont arrivés au Soudan du Sud tel qu’a annoncé mardi 18 février par les autorités sud-soudanaises. Tout en rappelant que ces essaims qui dévastent les cultures ont déjà atteint le Kenya, l’Ethiopie, l’Erythrée, Djibouti, l’Ouganda, la somalie, le Soudan et la Tanzanie. Ils sont arrivés au Soudan du Sud lundi 17 février par la frontière ougandaise, dans le sud du pays, a indiqué le ministre de l’agriculture Onyoti Adigo.

Il s’agirait jusqu’alors essentiellement d’individus à la recherche de zones de reproduction, ils seraient alors peu pour l’instant. Cependant, « les criquets sont comme des humains, ils envoient une avant-garde pour vérifier s’il y a de la nourriture et si le terrain est favorable à la reproduction », a précisé le ministre de l’agriculture. En une seule journée de migration, les criquets se sont rapidement mués et selon le représentant au Soudan du Sud de l’Agence des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), Meshack Malo, on dénombre quelque 2000 criquets déjà repérés dans le pays. L’arrivée inopinée de ces visiteurs ailés pourrait s’avérer catastrophique pour le Soudan du Sud, ou plus de 60 % de la population est déjà menacée par la  faim, dû aux effets joints de la guerre, de la sécheresse et de moult inondations. Une solution devrait surement être pensée de façon collégiale entre les différents pays de l’Afrique de l’Est. « Nous formons des gens pour l’épandage. Il nous faudra aussi des véhicules voire des avions si cela empire », a précisé le ministre.

Invasion des criquets dans une plantation au Sud-Soudan

Il est important de constater que si le phénomène s’aggrave davantage, dans seulement un an ou plus, cela serait alors considéré comme un fléau. On dénombre six grandes invasions de criquets au XXe siècle. Mais la FAO estime qu’il s’agit de la « pire situation » qu’a rencontrée la Corne de l’Afrique en un quart de siècle, en ce qui concerne les criquets.

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

‘KKK number behind white power gesture’ spotted by Portland protester was actually poster celebrating...

A sharp-eyed protester in Portland claimed she spotted a white supremacist hate symbol taunting her from a window of the BLM-besieged federal...

Coronavirus – Pourquoi tout le monde s’est trompé. Il ne s’agit pas d’un «...

« Le conte de fée de l’absence d’immunité » « Il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait...

Erdogan a reçu une tape sur les doigts en Libye. Plus à suivre ?...

Une série de succès remportés par le gouvernement d'union national (GNA) soutenu par la Turquie en Libye a tourné court le 4...

RDC : la faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam...

Dans un communiqué publié jeudi 9 juillet, l'ONG internationale OXFAM affirme que la faim liée à la covid 19 pourrait tuer jusqu'à...
video

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu’elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la...
- Publicité -
Facebook Comments