Coronavirus : Les confessions de l’ambassadeur américain à Paul Biya

Mercredi 11 mars 2020, le président de la République Paul Biya a reçu, l’ambassadeur des Etats-Unis pour le compte du Cameroun. L’entretien entre les deux hommes a surtout été axé sur les questions sécuritaires des populations camerounaises, au No-So et par rapport au coronavirus.

C’est au cours d’un entretien tenu hier 11 mars, entres les deux hommes au palais de l’Unité que de nombreuses questions ont été abordées notamment, la situation du Cameroun face à la menace de l’épidémie de coronavirus et les différentes questions de civils dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Plus de deux heures d’échanges autour de sujets d’intérêt commun, comme en santé avec la pertinente question du déploiement des dispositifs adéquats dans les hôpitaux camerounais, pour une éventuelle prise en charge de nouveaux patients testé positif au Covid-19.

Tout en souhaitant que la coopération américaine, soit mise à contribution dans la lutte contre le covid-19, l’ambassadeur a aussi rappelé au Chef de l’Etat la dangerosité lié à ce nouveau virus, et, interpelle le gouvernement camerounais à développer plus les stratégies dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

 M. Barlerin a annoncé que « Les Etats-Unis ont mis à la disposition du gouvernement camerounais la somme de 120 000 dollars (près de 71 000 000 de Fcfa) dans le cadre de la riposte au coronavirus ».

Mais les deux hommes de diplomatie ont également évoqué le répercutant sujet des civils tués dans les zones dites anglophones du pays. L’hôte américain, a surtout insisté pour demander au gouvernement via le biais du Chef de l’Etat, de trouver des solutions probantes pour la résolution définitive de la situation qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Pour son excellence Peter Barlerin, ambassadeur des États-Unis au Cameroun il est primordial que le gouvernement camerounais pense à régler de façon définitive les problèmes qui gênent la stabilité intérieure et extérieure du pays.

#ctaText??#  Rencontre Biya-Macron : le déni français

Le Chef de l’État et son hôte américain, en parlant du VIH/Sida ont espéré que cette pandémie soit totalement éradiquée du territoire national d’ici quelques années. Les deux hommes ont aussi évoqué la situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, désirant tous deux un retour rapide du calme et de la paix dans ces régions.

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

La Chine resserre le nœud coulant autour du cou de Taiwan

Ces deux derniers jours, il ne semblait y avoir aucune autre nouvelle dans le monde que la visite à Taïwan de la...

« Je veux m’assurer que la vie de Glencore soit un enfer »Akere Muna

L’avocat international entend en tout cas se battre pour qu’elle, l'affaire Glencore, continue de faire les gros...

Nancy a bravé le dragon chinois mais a-t-elle gagné

N’est-ce pas ? Pas vrai ?! Et bien…… Oui,...

Washington se cache derrière une vieille dame pour provoquer la Chine

Les États-Unis viennent de nous montrer qu’ils peuvent descendre encore plus bas que leurs créatures ukro-nazies du bataillon Azov, passés maitres dans...

La bombe suprême tranchera la guerre

Washington est « profondément préoccupé » par le fait que Moscou utilise maintenant l’usine comme base militaire et tire sur les forces ukrainiennes autour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :