Cameroun : Violence à l’école, l’alerte maximale

Préoccupés par les dérives qui sont de plus en plus enregistrées dans les établissements scolaires dans le département du Lom-et-Djerem,dans la région de l’Est, l’autorité administrative dit son indignation. Deux enfants (mineurs) ont récemment été pris avec des couteaux alors qu’ils préméditaient la mort de leurs enseignants

Yves Bertrand Awoumfac, préfet du département de Lom-et-Djerem a profité de la tenue du premier conseil municipal de la communauté urbaine de Bertoua le 10 mars 2020 pour faire des divulgations troublantes sur les violences en milieu scolaire. Selon lui, elles ont atteint le fond de l’abîme dans son unité administrative. Il est à demander si l’école d’aujourd’hui est celle d’avant ? L’on voit des comportements malveillants se multiplier dans les établissements secondaires et aujourd’hui les écoles primaires. Est-ce un problème venant des parents qui se retrouvent dans l’incapacité de bien éduquer leurs enfants ou alors le gouvernement ne fait tout simplement pas son travail ?

Pour démontrer le niveau des comportements ignominieux des élèves, le préfet a cité deux cas. Le premier c’est celui de trois élèves pris en plein ébat sexuel dans une chambre le 03 mars dernier. Le second cas cité par le préfet concerne deux élèves âgées respectivement de 10 et 06 ans ayant planifié l’assassinat de leur maîtresse à l’aide des poignards.La nature étant contre eux, les concernés ont été pris avant le forfait et sont actuellement en détention pour être entendus.

Le 06 mars dernier, un atelier a été organisé sur les violences en milieu scolaire par Human Rights and Development Agency (HURDA) à l’attention des chefs d’établissements, des déplacés internes, des réfugiés et des acteurs de la société civile. Yves Bertrand Awoumfac a d’ailleurs demandé aux grands conseillers de la ville de Bertoua d’être les ambassadeurs de la lutte contre ce phénomène.

Rappelons qu’un drame comme celui qui a été évité à Bertoua, s’est produit très récemment au lycée de Nkolbisson. Un élève de la classe de 4e  y a poignardé à mort  son enseignant de mathématiques. Vigilance !

Dexter Mvé

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments