Côte d’Ivoire: Le dauphin de Ouattara est enfin connu

Lors d’un conseil politique extraordinaire, le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a été désigné jeudi par consensus comme candidat du RHDP pour l’élection présidentielle du 31 octobre

Alassane Ouattara a pris tout le monde au dépourvu. L’ordre du jour de ce Conseil politique extraordinaire du RHDP était  censé porter essentiellement sur le choix d’un mode de désignation et expliquer aux militants le choix d’Alassane Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat. Très de peu personnes auraient misée que cette soirée serait celle de la désignation de celui qui portera le flambeau du parti présidentielle aux élections du 31 octobre prochain ; Amadou Gon Coulibaly. Non sans rappeler son vœu de passer la main à une nouvelle génération, Alassane Ouattara a tenté une explication à cet égard « Le président Houphouët disait: ‘’vous verrez après moi, les Ivoiriens vont trouver quelqu’un qui fera mieux que moi. Moi, je dis la même chose. Je suis sûr que vous porterez votre choix sur quelqu’un qui fera mieux qu’Alassane Ouattara. Et je serais là pour accompagner cette personne ». a-t-il lancé. Des messages de louange se sont enchainés pour reconnaitre la capacité du héros du 12 mars à tenir le chalenge qui est le sien.

Agé de 61 ans, Amadou Gon Coulibaly est de loin le choix de Alassane Ouattara et non celui des Ivoiriens qu’il pourra éventuellement conduire. C’est, à n’en point douter, un fidèle parmi les fidèles d’Alassane Ouattara avec qui il collabore depuis 30 ans. « Sa loyauté n’a jamais failli. Amadou est plus qu’un collaborateur, plus qu’un frère, c’est un fils », déclarait jeudi soir Alassane Ouattara. Premier ministre depuis 2017, cet ingénieur de formation passe pour quelqu’un de méthodique, travailleur et dévoué, maitrisant ses dossiers. Un technocrate, « discipliné, qui a toujours refusé de se mettre en avant, considérant que c’est un manque de respect envers le chef », reconnait l’entourage politique d’ Amadou Gon Coulibaly. Il demeure que la stratégie donne de penser que Ouattara a choisi le candidat idéal pour garder les commandes du pays.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Attristé par la nouvelle de la mort du légendaire...
Le déplacement de Paul Biya s'est fait dans la...
Chaque jour les zombies qui usurpent le pouvoir, défient...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments