Mali : Les législatives maintenues malgré le coronavirus

S’appuyant sur le fait que le Mali ne soit pas touché par la pandémie à l’opposée de quelques-uns de ses voisins, les autorités estiment qu’il est opportun que la vie de la nation n’en soit pas perturbée.

Prévues se tenir le 29 mars prochain, le Premier ministre Boubou Cissé a assuré à 10 jours de l’échéance que les élections législatives seront maintenues malgré la menace envahissante du Covid-19 « Pour des questions de survie de la nation et de continuité de l’État, à ce jour nous avons décidé de maintenir la tenue des élections législatives » , a déclaré le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse jeudi. Si aucune personne n’a encore été testée positive au Coronavirus au pays d’Ibrahim Boubacar Keita, le pays a pris des mesures de confinements diverses à savoir la suspension des liaisons liaisons aériennes avec les pays touchés et la fermeture des écoles. le premier ministre est catégorique « Ces élections vont se tenir qu’il y ait ou qu’il n’y ait pas de cas. » a affirmé Boubou Cissé. Le premier tour des législatives est prévu le 29 mars et le second le 19 avril. Repoussées à plusieurs reprises, en raison notamment de la profonde crise sécuritaire que traverse le Mali depuis 2012, le risque d’une crise au Covid-19 n’est pourtant pas à exclure. plus de 6 pays frontaliers au Mali sont touchés par la pandémie. Le Sénégal est le plus touché avec 27 cas.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments