RDC-Covid-19 : 28 jours de quarantaine nationale

Le président Félix Tshisekedi interdit les rassemblements de plus de 20 personnes, annonce la fermeture des bars, terrasses, écoles, universités, églises pendant 4 semaines. La cellule de riposte contre le Coronavirus est confiée au docteur Jean-Jacques Muyembe.

Des mesures prises alors que le pays enregistre à ce jour 4 cas de patients testés positifs au COVID-19. C’est mardi que Le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo, a annoncé ce cas positif dans la capitale de la République démocratique du Congo. Il s’agit d’un ressortissant congolais de 34 ans de retour des Etats-Unis via la France. Les cas confirmés jusque-là proviennent de sources extérieures, selon les autorités sanitaires. Aucun Congolais n’a encore contracté la pandémie. Tous les cas confirmés sont traités pour l’heure à l’Hôpital de l’amitié sino-congolaise à Ndjili. C’est à l’issue d’une réunion d’urgence présidée par le président Félix Tshisekedi pour évaluer la situation que cette décision a été prise. D’où cette fermeture des écoles et des universités, ainsi que d’autres lieux des rassemblements.

En sus, Felix Tshisekedi interdit l’organisation des deuils dans les salles et les domiciles. Les dépouilles mortelles seront conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs. Aussi, sont interdites toutes les activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre. Il en est de même de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments