USA : La tactique de Joe Biden pour faire tomber Sanders et Trump

Le favori des démocrates a récemment pour laisser entendre qu’il a une large avance sur son challenger démocrate Bernie Sanders , non sans rassurer que son offre politique fera tomber l’actuel patron de la maison Blanche et va changer le cours de l’histoire de la démocratie américaine.

C’est lors du Midnigth talk-show sur la chaîne de télévision américaine CNN, que Joe Biden et son plus grand rival Bernie Sanders se sont affrontés, en vue de dévoiler leurs projets de campagne et d’investiture. Celui qui depuis 2 mois déjà se présente comme un grand leader des démocrates, a annoncé que c’est une femme qui va affronter Donald Trump lors de la présidentielle en novembre.

« De nombreuse femmes ont des qualités pour devenir présidents à l’avenir. Je désignerais une femme comme vice-présidente », a déclaré Joe Biden lors du duel télévisé sur CNN. Une annonce qui n’a laissée personne indifférent, même Bernie Sanders son rival avait exprimé un sentiment d’amertume, à l’annonce de cette déclaration. Ce dernier a aussi assuré qu’il choisirait « selon toute vraisemblance » une femme comme colistière pour le seconder. Il a insisté sur le fait que pour lui « il ne s’agit pas seulement de désigner une femme, il s’agit de nommer une femme progressiste », évoquant sa « forte inclination à aller dans cette direction ».

Initialement, 6 femmes étaient en lice pour l’investiture démocrate (un record), mais la course a été réduite à un duel entre ces deux hommes septuagénaires. Dans les listes éventuelles de J. Biden, certains noms comme Kamala Harris – Sénatrice noire qui a abandonné les primaires en décembre – et la sénatrice progressiste Elizabeth Warren  circulent. Ces noms ont déjà apportés un certain soutien au candidat démocrate, Joe Biden et figurent parmi les piliers d’à-côté sur lesquels peut compter Biden.Tout en rappelant qu’aux Etats-Unis, aucune femme n’a jamais été élue présidente ou vice-présidente. Le triomphe qu’avait porté en 2016 Hilary Clinton a vite été battu, à la surprise générale, par le républicain Donal Trump. Traditionnellement, les candidats à la présidentielle désignent leur colistier ou colistière autour de l’été. En 2008, le candidat républicain John McCain avait choisi Sarah Palin comme colistière mais avait échoué à accéder à la présidence face au démocrate Barack Obama et son colistier J. Biden.

À LIRE  USA-Covid-19 : 100 000 morts et Trump joue au Golf

Des deux candidats démocrates favoris à la Maison Blanche, Joe Biden est incontestablement celui qui a le plus tiré son épingle du jeu récemment, annihilant ainsi les témoignages « haineux » et « destructeurs » qu’avait adressé son rival à son endroit. , le candidat démocrate a remporté moins de quatre scrutins : dans le Mississipi, le Missouri, l’Idaho et le gros lot, au Michigan. Pour la suite des courses, Bernie Sanders devrait s’imposer pour l’honneur dans le Dakota du Nord où il est très prisé. Dans la course aux délégués de cette primaire démocrate, Bernie Sanders a été irrémédiablement dépassé par son concurrent Joe Biden.

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments