Coronavirus : Voici le médicament qui marche en Russie

Développée par le Centre de recherche et de production Pharmazachita, le schéma thérapeutique de la Russie contre le Coronavirus rendu public ce 28 mars est basé sur le médicament antipaludique Méfloquine.

C’est l’’Agence fédérale russe de biomédecine qui a  dévoilé la trouvaille  samedi tel que rapport Sputniknews. «Le Centre de recherche et de production Pharmazachita, se référant à l’expérience chinoise et française, a développé un schéma thérapeutique pour lutter contre le coronavirus qui est basé sur le médicament antipaludique Méfloquine», renseigne le communiqué rendu public à cet égard. L’entité précise que le «médicament à haute sélectivité bloque l’effet cytopathique du coronavirus dans les cellules et inhibe sa réplication, alors que les effets immunosuppressifs du Méfloquine bloquent l’inflammation provoquée par le virus».  Selon l’agence, l’ajout de macrolides et de pénicillines synthétiques empêchera non seulement la formation d’un syndrome bactérien et viral secondaire, mais permettra également d’augmenter la concentration d’agents antiviraux dans le plasma sanguin et les poumons, ce qui fournira «un traitement efficace aux patients atteints de coronavirus de gravité variable» rassure-t-elle.

Dans le même temps un nouveau test de dépistage du Covid-19 a été créé. Sa particularité est de permettre de détecter des patients en 90 minutes. Il sera en vigueur dès ce 30 mars. Les autorités russes envisagent d’en produire 1.000 par semaine, chacun capable de réaliser 100 analyses. Cela permettra ainsi de tester 100.000 personnes en sept jours. Il est également prévu d’augmenter la production jusqu’à 2.000 tests par semaine.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments