Justice : l’aparté entre Uhuru Kenyatta et Félix Tshisékédi

Les deux hommes qui s’étaient déjà fait des promesses en 2019, ont encore marqué la sphère politique internationale. Du moins, le Chef de l’État kenyan a félicité la tenue de son congénère de la République Démocratique du Congo en ce qui concerne les questions de justice dans le pays de ce dernier. « La justice congolaise vient de donner un bon crédit au président congolais et à son président, en refusant de se mêler des affaires de la justice interne du pays », a-t-il déclaré au cours d’une interview réalisée au State House à Nairobi, capitale du Kenyan.  Vu le comme héros du jour, Félix Tshisékédi a alors donné une notion d’Etat de droit au monde entier, selon les déclarations d’Uhuru Kenyatta.

 Le « bon crédit » dont a parlé sieur Uhuru Kenyatta est la leçon véhiculée par les agissements de Tshisékédi ; le pouvoir judiciaire n’est pas l’apanage du président. Les qualités du Président de la République ne s’intéressent pas au pouvoir judicaire, à laquelle il peut lui-même être confronté.  Pour le dirigeant kenyan, ce geste de Félix Tshisékédi, vient redonner ses lettres d’honneurs à la justice congolaise, plongée depuis des lustres dans l’ombre de la corruption et du despotisme. Félix Tshisékédi est « un homme que j’aime bien, il est difficile de trouver aujourd’hui des hommes avec un tel sens de la responsabilité comme celui qu’il incarne », a confié Uhuru Kenyatta, et « On doit faire mieux enfin de donner une belle image de nos pays au reste du monde entier », a-t-on pu écouter sur les ondes de Radio Nairobi.

Le 6 février 2019 encore, au cours d’une visite du nouveau président congolais, le Chef d’Etat kenyan Uhuru Kenyatta a proposé son aide à son homologue congolais Félix Tshisékédi, pour rétablir la paix et la stabilité dans son pays. Rappelant les 90 morts et plus de la crise politique dû à a sa réélection en 2017 face à l’opposant Raila Odinga, Uhuru Kenyatta a expliqué qu’il a tiré des leçons de ce tragique épisode de la vie du Kenyan. La sortie du président Kenyan semble ne pas être simplement anodine et de bonne diplomatie, lorsqu’on se rappelle qu’elle 6 février 2019, M. Kenyatta a « nous allons continuer à vous aider à atteindre la paix et la stabilité, parce que nous avons une expérience similaire à la vôtre, que nous pouvons vous faire partager » à Félix Tshisékédi. De même, le Kenya avait décidé de former les travailleurs et fonctionnaires congolais mais aussi à élaborer des partenariats en matière de construction d’infrastructures et dans le domaine de l’industrie minière.

Depuis une période, tous les faits et gestes, sorties médiatiques de Félix Tshisékédi sont appréciés par certains autres dirigeants africains notamment Uhuru Kenyatta. La raison ou celles qui se cachent derrière le soutien inconditionnel et la coopération accrue entre Uhuru et Tshisékédi ont fait du président congolais, une tête de proue de la révolution judicaire en RDC.

Yvan Ngon

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est entre les lignes d'un télégramme produit en date...
L'aventure de la taxe sur les téléphones et les...

Autres actualités

Guinée Conackry : Que vaut la ” victoire” de Cellou Dalein Diallo ?

«Mes chers compatriotes, malgré les anomalies qui ont entaché le scrutin du 18 octobre et au vu des résultats sortis des urnes,...

Taxes sur les téléphones : Comment Paul BIYA a cédé

L'aventure de la taxe sur les téléphones et les tablettes numériques n'aura durée que trois jours finalement. Minette Libom, la ministre des...

La scène politique camerounaise en deuil : Woungly Massaga “Commandant Kissamba” a passé l’arme...

L'homme politique Camerounais René Jacques N'gouo WOUNGLY-MASSAGA dit "commandant KISSAMBA" est mort des suites de maladie. Il était né le...

Urgent : La gendarmerie de Bamenda Up Station en feu

C'est un coup sévère qui est porté à l'armée camerounaise sans doute par les combattants séparatistes. L'une des gendarmerie des...

Menaces du Colonel biyaïste Bamkoui à Sébastein Ebala «Si (le Bamiléké) Kamto prend le...

Cela se passe simplement de commentaires, et annonce combien les Camerounais doivent encore lutter pour sortir leur pays de la pire des...
- Publicité -
Facebook Comments