Urgent : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé libérés

Acquittés partiellement depuis un an par la Cour pénale internationale (CPI), l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, et l'ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé viennent de recouvrer totalement la liberté à l'issue d'une audience à la CPI.

L’on vient d’assister à un revirement spectaculaire des affaires Gbagbo et Blé Goudé devant la Cour pénale internationale. La demande d’acquittement total des deux hommes a reçu un avis favorable auprès de la juridiction; ils ont donc été exemptés de toute poursuite à l’issue d’une audience le 23 avril à La Haye (Pays Bas). Charles Blé Goudé était accusé d’« actes de torture, homicides volontaires et viol » et condamné par contumace à 20 ans de prison ferme, de 10 ans de privation de liberté  et d’un mandat d’arrêt entre autres charges.

Le Président Laurent Gbagbo avait été accusé de crime contre l’humanité à l’initiative du président Ouattara. La juridiction, non seulement, a rangé leurs affaires ce 23 avril, mais elle a surtout révélé son incompétence à connaître des procès des dirigeants africains, fut-ils graves ou non. Les Africains doivent être jugés en Afrique et par les juridictions de leurs pays respectives.

La libération de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé vient, à coup sur rebattre les cartes du jeu politiques dont le RHDP semblait vouloir se targuer en asphyxiant tout adversité. Le dauphin de Ouattara a une forte adversité à tenir à présent. En dehors de Guillaume Kigbafori Soro, dont les entreprises et les fidèles sont mis à mal par le régime en place, il faudra désormais compter la rude adversité des deux poids lourds que sont Gbagbo et Blé Goudé.

La riposte est d’autant plus à prendre au sérieux parce que Laurent Gbagbo était resté jusque-là attentifs aux difficultés rencontrées par ses compatriotes. Avec la menace du Coronavirus, il a initié une réflexion anticipative et prospective sur l’avenir de l’Afrique. Il a instruit une haute personnalité ivoirienne, scientifiquement respectée au plan africain et mondial, de créer un comité d’experts africains à l’effet de conduire une réflexion pluridisciplinaire sur l’Afrique d’après pandémie, tel que l’a indiqué son porte parole Koné Katinan,.

#ctaText??#  Laurent et Simone, gardons-nous de les brûler, de les jeter dans la poubelle ! (Par Jean-Claude Djereke)
Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :