Camerou-RCA : Voici pourquoi ça risque dégénérer

Le ministre des relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella a convoqué le mercredi 06 mai 2020, le chargé d’Affaires de l’ambassade de la République centrafricaine pour lui faire part de l’indignation du traitement infligé aux camerounais vivants en République Centrafricaine.

Accusés d’être des principaux vecteurs de l’épidémie du covid-19 sur le sol centrafricain, des camionneurs camerounais se sont vus rabrouer par la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA). Le gouvernement camerounais indigné, a réagi face à cet acte qui peut mettre en mal les relations diplomatiques entre les deux pays. Lejeune Mbella Mbella, a reçu en audience le chargé des Affaires de l’ambassade de la République centrafricaine (RCA) à Yaoundé. Au cours de leur entretien,   le ministre lui a signifié le mécontentement du gouvernement camerounais, suite au mauvais traitement infligé à ses citoyens en RCA. l’hôte s’est porté garant de transmettre fidèlement l’indignation du gouvernement camerounais aux autorités centrafricaines.

Dans une récente déclaration , Pierre Somsé, ministre de la Santé centrafricain, accuse les camerounais et indique que l’accroissement du nombre de cas testés positifs dans son pays en fin de semaine dernière était inéluctablement le fait des transporteurs camerounais. « Ce qui a dans un premier temps attiré notre attention, ce sont les 22 cas relevés le 26 avril dernier, parmi lesquels on a comptabilisé 17 camionneurs, dont 14 provenant du Cameroun (les trois autres venaient du Tchad) », affirme Pierre Somsé, ministre de la Santé. Immédiatement, les camerounais ont été soumis aux tests de dépistage obligatoire.

Jadis considéré comme pays à risque par les centrafricains, les autorités de la RCA considèrent que 90% des transmissions émanent du corridor Douala-Bangui. C’est à croire que se présenter comme camerounais à l’étranger devient un danger. Des camerounais sont chassés de la Guinée Equatoriale, du Gabon et aujourd’hui la RCA. Le camerounais est-il devenu un danger en Afrique centrale ?

Dexter Mve

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Rencontres entre Officiels camerounais et leaders sécessionnistes : Les secrets gênants du démenti de...

  Pris de vitesse, contourné par d’autres membres du sérail qui avaient une approche de la résolution de...

Cameroun : Maurice Kamto réagit aux “pourparlers” présumés entre gouvernement camerounais et sécessionnistes anglophones

Ecarté par la force de la présidence de la République après son élection en 2018, Maurice Kamto n'en reste pas moins préoccupé...

Négociations entre Ayuk Tabe et leGouvernement camerounais : Ayaba Cho réunit le Conseil de...

A en croire les termes d’un communiqué publié sur les réseaux sociaux dimanche matin par Ayaba Cho, la direction du mouvement sécessionniste...

Bill Gates et le nouvel ordre mondial pour sacrifier la planète

Bill Gates et ses associés du nouvel ordre mondial sont résolus à détruire l'humanité. Cette conclusion a de...

La crise anglophone et la communauté internationale (Décryptage)

La communauté internationale a toujours un rôle essentiel à jouer pour mettre fin aux conflits dans le monde,...
- Publicité -
Facebook Comments