Fête nationale : les touchants hommages de Maurice Kamto

Le discours de Maurice Kamto le 19 mai a été une occasion pour lui de rendre un vibrant hommage aux acteurs de premier plan dans la lutte contre le Covid-19 et ainsi qu’aux familles des guerres diverses qui perturbent le Cameroun.

Le discours de Maurice Kamto a amplement été une ode à ces personnes qui risquent leurs vies pour la sérénité au Cameroun. A commencer par le personnel médical qui lutte en première ligne contre la pandémie du Coronavirus. « A nos personnels de santé, au corps médical et paramédical, je rends un vibrant hommage pour leur dévouement, leur courage, et le sacrifice consenti au quotidien, afin d’apporter soins, secours et assistance aux malades,  parfois au péril de leurs vies. Vous êtes de braves soldats, envoyés au front avec  peu de moyens. Je salue aussi tous ceux qui, de près ou de loin, Camerounais de tous bords, associations,  leaders d’opinions,  religieux,  et partenaires extérieurs, se mobilisent pour aider notre pays à faire face à cette terrible pandémie. »

Le Cameroun est classé à ce jour parmi les pays africains les plus affectés par ce virus, avec, au 17 mai 2020, comme chiffres  officiels  –  controversés – un total de 3105 cas positifs,  1567 guérisons  et 140 décès, sans compter ceux de nos compatriotes qui ont trouvé la mort à l’étranger. A-t-il rappelé avant de lancer, ému « Je m’incline devant la mémoire de toutes ces personnes, arrachées brutalement à l’affection de leurs proches et de la Nation, et enterrées souvent dans des conditions insoutenables, s’agissant en plus des personnes issues de communautés qui ont pour pratique d’honorer leurs morts. Je souhaite un très prompt rétablissement à tous les malades et porteurs asymptomatiques de ce  virus meurtrier. ».

Les hommages du président Maurice Kamto vont également à l’endroit des victimes de la crise dans les régions à majorité anglophone (et ses plus de 3000 morts) et ceux de la secte terroriste Boko Haram qui figure au rang des challenges majeurs de la République du Cameroun. « Je renouvelle l’expression de ma sympathie émue aux familles des  victimes de cette autre guerre et mes vœux de prompt rétablissement aux blessés ainsi qu’un retour à une vie normale des populations des zones concernées. », a déclaré Maurice Kamto.  

À LIRE  Maurice Kamto dévoile les visages du tribalisme d’Etat au Cameroun

En sus, dans ce contexte où tout semble pousser à la résignation et au repli communautaire il invite ces derniers  à « prendre appui sur le sacrifice de nos héros nationalistes et l’exceptionnelle volonté du vivre – ensemble qui a permis l’aboutissement de la réunification en 1961, pour garder espoir, et œuvrer sans relâche pour un Cameroun fier, respectueux de son héritage historique, doté d’une conscience nationale élevée et du  sens aigu de l’intérêt national. » 

RA

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments