Football : Tensions entre le TAS et la FECAFOOT

La juridiction suprême du sport au monde donne un délai de 20 jours à la Fédération Camerounaise de Football de déposer son mémoire de défense dans l'affaire l’opposant à la Ligue de Football Professionnel.

Cette affaire date de depuis le 03 septembre 2019, lorsque l’instance faîtière du football camerounais décide de la reprise de toutes les prérogatives déléguées à la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), pour manquement, dysfonctionnement et défaillance constatés. 

C’est dans un courrier adressé le 12 mai 2020 aux deux acteurs, que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), somme la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), de déposer son mémoire de défense dans un délai de 20 jours, à compter de la date de ce communiqué.

Sur ce, un Comité technique transitoire (CTT) a été mis sur pied pour gérer le football professionnel jusqu’au 31 août 2021, « en application et en conformité avec les statuts, codes et règlements, décisions et directives de la FECAFOOT », peut-on lire. Une décision contestée par la LFPC. « Face à l’abus d’autorité de la FECAFOOT », selon la LFPC, son président, le Général Pierre Semengue, qui dans un premier temps saisit la Commission de recours de  l’instance de football au Cameroun, puis la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) où la FECAFOOT a répondu aux éternels absents en conciliation qu’en arbitrage.

Etant dans le dilemme, la LFPC a décidé de saisir le TAS le 18 février 2020. Après cette requête, un délai de 10 jours a été accordé aux deux protagonistes pour déposer leurs mémoires de défense. Chose faite par la LFPC, mais bafouée par la FECAFOOT. C’est ainsi que le TAS a donné un ultimatum de 20 jours à la FECAFOOT pour se conformer dans cette affaire où le juge unique devant trancher le différend est le professeur Pascal Pichonnaz, selon le courrier.Il est à noter que si la LFPC remporte ce procès, la saison 2019-2020 sera annulée tout simplement.

Dexter Mve

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

“Révolution des Abeilles” au Cameroun : L’Ambassadeur Awono Essama en Italie ferme les portes...

Dominique Awono Essama est un homme décidément très prudent. Qui a déjà pris ses dispositions pour le 22 septembre.

Côte d’Ivoire : Konan Bédié et le FPI d’accord pour “l’unité d’action” anti-Ouatara demandée...

L’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié dont la candidature à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain en Côte d’Ivoire n’a pas mis...

53 immeubles au Cameroun et en France, 39 véhicules, 20 milliards… J.A. lève un...

Le magazine panafricain basé  à Paris en France a pu avoir accès  au dossier en justice de l’ancien tout-puissant ministre de la...

L’Hon. Albert Dzongang répond à Atanga Nji : «Les balles sont le quotidien de...

  L’ancien député, affirme que « Le 22 septembre c’est le déclenchement de la révolte de 99% d’opprimés...

Cameroun: “On s’adresse au président de la République que nous payons”. Me Alice Nkom...

"Je n'ai pas donné mandat au RDPC de gérer ma vie, mais à un monsieur qui est aujourd'hui mon mandataire...donc, ce que...
- Publicité -
Facebook Comments