Insulté pour son rejet du régime Biya, le bassiste mondial Richard Bona met en pièces le… “CORONEL-19” Didier Badjeck

La dérision ! Ainsi se résume la réaction du meilleur bassiste de sa génération qu’est Richard Bona à l’attaque dont il a fait l’objet de la part d’un officier des forces de défense camerounaise aujourd’hui à la retraite, Didier Badjeck.

Comme il en a pris l’habitude depuis son départ à la retraite,  s’en prenant sans répit à tout ce qui prend la “légalité républicaine” à rebrousse-poil, le Colonel à la retraite Didier Badjeck, s’en était pris il y a quelques jours à l’artiste américain d’origine camerounaise Richard Bona, proférant des injures à l’encontre de celui qui a l‘habitude de ne pas être toujours tendre vis-à-vis du régime de Yaoundé.

Dans une tribune commise aux fins de recadrage de celui qu’il accuse d’avoir « insulté tout un peuple, toute une nation », le ci-devant chargé de la Communication au ministère de la Défense du Cameroun  qui a dit ne plus avoir qu’un « profond mépris » pour l’artiste, a développé une argumentation avilissante contre l’objet de sa furie :

« Vous avez insulté tout un peuple, toute une nation. Qui vous en donne l’outrecuidance, vous qui devenez les vrais  singes d’une société occidentale atone, en perte de repères et de valeurs? Avec plusieurs amis, nous venons de brûler tout ce qui ressemble à vos productions dans nos discothèques, ainsi vous amuserez la galerie chez vos employeurs qui vous adulent au prorata des insultes proférées à l’endroit du pays qui vous a vu naître ».

L’officier supérieur ajoute : « si Manu Dibango, paix à son âme,  suivait ce déshonneur qui vous colle définitivement à la peau comme  l’ingrat dont vous en paraissez être le  modèle le plus absolu, il se retournerait dans son repos éternel. Une virtuose sans âme est un tam-tam sans écho ».

Poursuivant sa philippique par des imprécations, le militaire, en bon soutien du régime en place au Cameroun, souhaite le pire à Richard Bona dont les attaques contre le régime de Yaoundé seraient, à l’en croire, l’exécution d’une commande de l’extérieur, en d’autres termes des occidentaux :  « Dans votre sillage désormais, la sulfureuse honte! En tout état de cause, ni les mots, ni le maquillage ne feront de vous leur frère, ceux à qui vous faites apparemment plaisir  vous trouveront bien un défaut de faciès pour vous ostraciser après service rendu ».

#ctaText??#  Cameroun, Affaire d'"I-DI-OT !" Le tir très cadré de Me Sikati après la charge de J.A. Bell contre Richard Bona

A cette sombre prédiction assaisonnée d’insultes à son égard comme le “patriote” et “républicain” Didier Badjeck sait en proférer quand le régime auquel il doit sa carrière dans les armées est épinglé, Richard Bona a opté de tourner le militaire biyaïste en dérision dans la réplique qui pourrait bien envoyer son contempteur s’acheter des cordes chez un quincailler de la place. Dans sa réplique, il cloue le bec à son détracteur qu’il juge incapable d’être son fan, tant les casseroles qu’il traine du fait de son copinage avec un régime dont les actions les plus connues sont les spectaculaires massacres des femmes et des enfants, que ce soit dans la région de l’Extrême-Nord ou à Ngarbuh… le disqualifie de la prétention de compter au nombre de ceux qui peuvent avoir de l’estime pour quelqu’un de sa trempe à lui Bona.

Ci-dessous, la réplique cinglante de l’irrésistible auteur de “Muntula Moto” ()”.

« Non CORONEL IRRATIONNEL. Vous n’avez jamais été un fan. Vous ne le serez jamais…
Vous n’avez pas la compétence de cette circonstance… On le sait que toute opposition à Bona au 237 est un appel de balle au Roi Biya.
La retraite vous donnant du vertige vous voulez déjà vous replacer dans la nauséabonde…
Demande la recette à REPARLE NDONDO de crtv. De grâce allez-y sans le nom Bona.
Votre bilan n’est pas du tout éloquent cher CORONEL-19
1- lorsque des femmes et enfants se font tirer à bout portant dans le Nord Vous avez tous nié a block que ce n’était pas votre armée. Alors que vous le saviez que c’est bien la votre.
2- NGARBUH idem
3- Lorsqu’on décide de m’interdire du territoire, Sans aucun motif, vous êtes tous silencieux comme une sardine…
4- vous avez transformé une armée de protection en une milice de répression de votre population… 5- on vous a vu l’arme en main.
Imaginez une minute que je joue de la guitare comme vous maniez votre arme.Ce serait comme mettre le clignotant à gauche et tourner à droite… #237tamballon Et là soudain vous étiez un fan. »
.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Coronavirus – Pourquoi tout le monde s’est trompé. Il ne s’agit pas d’un «...

« Le conte de fée de l’absence d’immunité » « Il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait...

Erdogan a reçu une tape sur les doigts en Libye. Plus à suivre ?...

Une série de succès remportés par le gouvernement d'union national (GNA) soutenu par la Turquie en Libye a tourné court le 4...

RDC : la faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam...

Dans un communiqué publié jeudi 9 juillet, l'ONG internationale OXFAM affirme que la faim liée à la covid 19 pourrait tuer jusqu'à...
video

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu’elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la...

Manifestations du 10 juillet 2020 au Mali : Malgré les morts et les blessés,...

Le chef de l’Etat malien a réagi vendredi soir aux manifestations de colère de ses compatriotes sortis par dizaines de milliers dans...
- Publicité -
Facebook Comments