Cameroun- S. Wazizi : Touchant appel de Bernard Tchoutang

Dans une récente sortie, l’ancien attaquant des Lions Indomptables s'indigne des nombreuses morts suspectes enregistrées dernièrement au Cameroun non sans inviter tous les Camerounais à dénoncer les abus et maltraitances dont de nombreux compatriotes sont victimes.

La mort suspecte du journaliste Samuel Wazizi a suscité beaucoup d’émotion au Cameroun. Toutes les voix qui s’élèvent parlent d’un assassinat odieux en pointant un doigt accusateur sur le régime en place qui l’avait interpellé depuis plusieurs mois. L’ancien ailier des Lions Indomptables Bernard Tchoutang fustige l’indifférence de certains camerounais face à ce crime, loin d’être le premier du genre « Il y a quelques temps à Bafoussam, le jeune Cyrille Ebanga était tué à bout portant par une femme en tenue. Très peu de personnes se sont indignées. Il y a notre sœur Annie Chendjou qui a perdu ses quatre enfants à Bafoussam à cause du manque de couveuses, et une indifférence totale. Chez nous, la mort est devenue banale. Aujourd’hui, notre frère anglophone, Samuel Wazizi a été embastillé, pendant plus de 300 jours, torturé, subissant des sévices corporels.», rappelle le footballeur dans un courroux très prononcé. Il est davantage remonté par le regrettable silence généralisé observé au Cameroun avec cette situation.  

«Et je ne peux pas comprendre que certaines personnes détournent encore leur regard, mettent les mains sur le visage pour ne pas voir. A ces gens-là j’ai envie de dire que le peuple vous posera la question demain « où étiez-vous quand on souffrait ? », s’est-il indigné, non sans inviter tous les Camerounais à dénoncer en masse les atrocités dont sont victimes leurs compatriotes. En effet cette solidarité agissante a une valeur symbolique à côté du traitement cannibale que le régime BIYA impose aux Camerounais. Cameroonvoice a appris que le gouvernement n’a pas pris la peine de joindre de Samuel Wazizi pour lui apprendre la nouvelle maacabre jusqu’à ce jour.

Dans les médias, la solidarité agissante des confrères de Samuel Wazizi fait son effet.  Les corporations de journalistes sont récemment montées au créneau pour dénoncer cette mort suspecte, tout en exigeant une enquête approfondie.

#ctaText??#  Samuel Wazizi Tribute : Okalia Bilai, Banda Kani et Adamou Koupit vont-ils être arrêtés ?

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Coronavirus – Pourquoi tout le monde s’est trompé. Il ne s’agit pas d’un «...

« Le conte de fée de l’absence d’immunité » « Il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait...

Erdogan a reçu une tape sur les doigts en Libye. Plus à suivre ?...

Une série de succès remportés par le gouvernement d'union national (GNA) soutenu par la Turquie en Libye a tourné court le 4...

RDC : la faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam...

Dans un communiqué publié jeudi 9 juillet, l'ONG internationale OXFAM affirme que la faim liée à la covid 19 pourrait tuer jusqu'à...
video

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu’elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la...

Manifestations du 10 juillet 2020 au Mali : Malgré les morts et les blessés,...

Le chef de l’Etat malien a réagi vendredi soir aux manifestations de colère de ses compatriotes sortis par dizaines de milliers dans...
- Publicité -
Facebook Comments