Cameroun : Indélicat, Christophe Guilhou livre un grand secret

Dans un récent Tweet, l’ambassadeur de France au Cameroun se félicite de ce qu’un média financé par le gouvernement français ait pris sa défense après un deepfake prétendument fabriqué sur sa personne; une démarche aussi prompte que révélatrice sur les craintes des Camerounais.

C’est sans doute avec un rire crispé que l’Ambassadeur de France au Cameroun à publié ce Tweet samedi. Critiqué à chaque sortie par les Camerounais, le diplomate ne faisait pas mieux que chercher l’approbation d’un tel pour se convaincre qu’il serait irréprochable dans sa fonction « Rien ne les arrête. Ils se mettent maintenant à fabriquer des deepfakes. Merci à France 24 pour le travail de vérification et de dénonciation. », a exulté l’Ambassadeur sur son compte officiel en reprenant la publication faite à cet égard par France 24, un des médias du groupe France Média Monde à la solde du Gouvernement Français. Rien pour surprendre donc. Cette information est révélatrice; elle confirme que la France tient à garde une bonne image auprès du peuple camerounais pour paraître irréprochable et exemplaire dans la relation qui lie les deux pays. Sans le savoir Christophe Guilhou vient de donner une clé de compréhension aux Camerounais sur les manœuvres qui ont actuellement cours au sommet de l’Etat.

A son corps défendant il avait fait feu de tous bois pour démontrer finalement que Paul Biya est aux commandes du Cameroun et toujours aussi « alerte» après l’audience événement du 16 avril . Jusqu’à ce jour la question se pose. Christophe Guilhou est-il devenu le porte parole de la Présidence ou de Paul BIYA ? Ou alors est-il devenu le nouveau président de la République du Cameroun ? Christophe Guilhou n’est-il pas un diplomate de mauvais aloi qui vient aider le régime grabataire vieux de 38 ans et coupable d’autant d’années de malheur imposé aux Camerounais? Ces questions et bien d’autres n’ont rien pour être fake. Ni Emmanuel Macron, ni tout autre Président Français ou d’autres pays sérieux ne peut, après plus de deux mois de silence devant une crise grave qui endeuille son peuple, faire une sortie pour ne recevoir qu’un ambassadeur ; fut-il celui du Cameroun en France par exemple. Aucun symbole en effet. Tant le diplomate n’est pas un élu du peuple. Devant cette comédie planétaire, France 24 était resté silencieuse comme une tombe sur les vrais questions à poser pour des raisons politiques évidemment. Des spécialistes ont pourtant à maintes reprises décrypté, pour relever leur insuffisance, les sorties du Président Paul Biya.

#ctaText??#  Cameroun/Sommet de la CEEAC : La santé de Paul Biya au centre de vives préoccupations

Mais jusqu’où va ce deepfake ? Ce n’est pas Christophe Guilhou qu’on a vu présider deux cérémonies de souveraineté récemment au Cameroun devant l’absence mal voilée de son commandant en chef? A l’évidence, Christophe Guilhou est un acteur majeur dans le jeu pour la transition de gré à gré qui se joue au sommet de l’Etat. Et si d’aucuns en doutaient, quelques Camerounais ont rappelé cette état de choses sous la publication de l’Ambassadeur « Ce Deepfake du professeur Nyamsi wa Cameroun renseigne a suffisance sur les objectif de la France en Afrique et au Cameroun en particulier, sans l’Afrique la France ne serrait même pas 30ème puissance mondiale» a lancé un internaute en réponse à l’ambassadeur. Un autre soutien « Il défend la paix en cautionnant la corruption et des accords d’étranglement entre le Cameroun et la France ? Il devrait avoir honte de soutenir ce régime ! Il pense à son ventre et rien d’autre ! ».

Invoquant la monnaie dont la France se sert pour s’enrichir sur le dos du peuple camerounais un internaute juge abjecte cette publication « C’est rien comparé aux décennies de deepfakes -CFA, Eco, APE, fakeindependance, etc…- qu’on créé la France pour poursuivre l’asservissement de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier. FakePresident ». A contrario des autres, un autre Camerounais estime que ce deepfake n’est que le représentation de la pensée de Christophe Guilhou « It may be deepfake, but the message presented is exactly what you and your country are doing in Cameroon. If not how do you explain the fact that you are now the de facto spokesperson of Biya’s regime? » Il apparaît donc clairement que le diplomate soit frappé de savoir que ce qu’il se dit tout au fond de lui a été scénarisé si l’on en croit la position des Camerounais. Bon nombre de Camerounais assurent qu’ils vont faire barrière à la succession de gré à gré à la tête du Cameroun dans laquelle il s’active en complicité avec les pontes de régime en place.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est à dessein que Marafa Hamidou Yaya a saisi...
Hôpital central de Yaoundé, des malades pas comme les...

Autres actualités

Cameroun : Des malades durement torturés sur leur lit

Hôpital central de Yaoundé, des malades pas comme les autres suscitent la curiosité sur leur lit d'hôpital. Alors qu'ils sont gravement atteints...

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020 : La fraude, Ouattara la prépare GI-GAN-TES-QUE ! (Blogs...

La plus grande opération de fraude électorale de l’histoire de la Côte d’Ivoire est en train de se mettre en place. Cette...

Tribalisme : Marafa Hamidou Yaya parle aux Camerounais

C'est à dessein que Marafa Hamidou Yaya a saisi l'occasion offerte par la fête de l'Aïd pour livrer son message de paix...

L’Internationale progressiste alerte Michelle Bachelet sur la situation démocratique en Equateur (RT)

Dans une lettre signée entre autres par Noam Chomsky et Yanis Varoufakis, l'Internationale progressiste alerte la Haut-commissaire aux droits de l'Homme de...

Cameroun/Sommet de la CEEAC : La santé de Paul Biya au centre de vives...

Encore un fait qui va donner du grain à moudre aux tenants de la thèse de la "disparition" du président camerounais, Paul...
- Publicité -
Facebook Comments