Népotisme à la BAD : Des experts indépendants disculpent Akinwumi Adesina

Banque africaine de développement, experts indépendants, disculpent, Akinwumi Adesina, rapport, Bureau des gouverneurs de la Banque, Comité d'éthique, Mary Robinson,Hassan B. Jallow; Leonard F. McCarthy,

Le Comité d’experts indépendants avait été créé par le Bureau des gouverneurs de la Banque, à la suite d’une plainte des États-Unis, afin d’examiner les processus par lesquels deux organes à savoir le Comité d’éthique du Conseil d’administration et le Bureau du Conseil supérieur avaient auparavant exonéré le président de la BAD.

Le Comité était constitué de trois membres :

  • Mary Robinson, ancienne présidente de la République d’Irlande, ancien

Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et Président

des “Elders” (un groupe de sommités mondiales qui s’impliquent dans la résolution des conflits et le bien-être dans le monde;

  • le juge en chef de la Cour suprême de Gambie, M. Hassan B. Jallow;
  • et M. Leonard F. McCarthy, ancien directeur de Public Prosecutions, ancien directeur du Bureau des affaires économiques sérieuses Infractions, et un ancien chef de la direction des opérations spéciales de Afrique du Sud. Il a également été vice-président de l’intégrité pour le Banque mondiale pendant neuf ans.
En janvier dernier, seize allégations de faute éthique ont été formulées

contre Adesina par un groupe de lanceurs d’alerte. Les allégations qui étaient examiné par le Comité d’éthique de la Banque du Conseil d’administration en Mars, ont été décrits comme «frivoles et sans mérite». Les résultats et les décisions du comité d’éthique ont ensuite été confirmées par le Bureau du Conseil des gouverneurs en mai, qui a dégagé Adesina de toute responsabilité.

Le rapport du Comité d’experts indépendant déclare qu’il «souscrit aux conclusions du Comité d’éthique en ce qui concerne toutes les allégations

contre le président Adesina, et estime qu’elles ont été dûment prises en considération et rejeté par le Comité. »

Le Groupe spécial a disculpé une fois de plus Adesina, déclarant considérable à leurs yeux ses arguments. Des arguments persuasifs qui ont démontré son innocence.

En juin et juillet respectivement, les agences mondiales de notation de crédit Standard et Poors et Fitch Ratings ont tous deux confirmé la notation «AAA» de la Banque, avec des perspectives stables.

Sous la direction d’Adesina, la Banque africaine de développement a lancé un mécanisme d’intervention en cas de crise pour renforcer la capacité des pays africains à s’attaquer aux effets sanitaires et économiques du COVID-19.

En privé, plusieurs gouverneurs de la Banque affirment que les événements récents relèvent désormais du passé et qu’il faut soutenir pleinement le Président de la Banque et encourager les efforts de la Banque dans le domaine critique de l’Afrique problèmes de développement.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun: Plainte internationale contre le régime Biya après la marche du 22 septembre

C'est la deuxième missive qu'il adresse au régime Biya après les bavures policières du 22 septembre 2020 dans plusieurs régions du...

A contested legacy: Julius Nyerere and the 2020 Tanzanian election (The Conversation)

By Luke Melchiorre* Julius Nyerere’s ideas and legacy remain objects of debate in contemporary politics, especially in an...

Parqués tels des bêtes à la Police judiciaire à Douala : Leur crime ?...

Ainsi sont toujours les après-manifestations de protestation au Cameroun. C’est une tradition. Comme c’est une tradition que les policiers tirent sur les...
video

Cameroun : Albert Dzongang introuvable depuis le 22 septembre. Vers un Remake de l’affaire...

Arrêté ou en fuite ? Difficile de dire exactement où se trouve l'ancien député du Rdpc, Conseiller du Président national du MRC,...

22 septembre (suite) au Cameroun : Crainte d’un mouvement des avocats après l’arrestation...

Après les centaines d’arrestation opérées depuis mardi dans les rangs des militants de l’opposition et des activistes de la société civile pour...
- Publicité -
Facebook Comments