Présidentielle : Les signes de la chute inévitable de Ouattara

Annoncée ce 6 août 2020, la candidature du président Alassane Ouattara semble devoir se heurter à un échec cuisant en raison de la pléthore des basses manœuvres qui l’ont rendue possible.

Alassane Ouatara sera-t-il rattrapé par ses mesquineries ? Le mouvement qui se prépare au sein de la Gendarmerie nationale comporte des éléments de réponse. Le mécontentement au sein de la gendarmerie est à son comble.  Informés du fait que  leur commandant en chef, le général Alexandre Apalo Touré, a accepté en leur nom la somme de 100 millions FCFA du Président Ouattara pour le braquage de l’élection présidentielle d’octobre 2020, entendent manifester brutalement leur désapprobation. Le courroux de ces derniers tient au fait que leur supérieure foule au pied des valeurs chères à ce corps respecté.

En effet depuis sa création, la gendarmerie nationale ivoirienne a toujours défendu les intérêts du peuple ivoirien et n’a jamais livré bataille pour une cause politique sous l’impulsion de ses différents commandants supérieurs. Le général Alexandre Apalo Touré est sans aucun doute l’apôtre du déshonneur. Les gendarmes  disent de lui que « c’est le pire commandant supérieur que la gendarmerie n’ait jamais connu. Un homme tribaliste, sans caractère, sans convictions veule et sans charisme. », ont confié quelques-uns à Chris Yapi.  Et de ce fait, ils déclarent donc qu’ils ne se sentent en rien concernés par les engagements du général Alexandre Apalo Touré.

Le retournement officiel de veste du président Ouattara n’a rien pour dissuader les gendarmes indignés. Ces derniers entendent dire leur mécontentement dans un entretien exclusif avec Chris Yapi. Pour une première fois ils s’exprimeront à visages découverts; une posture assumée qui témoigne de l’ampleur de leur déception . Ce ne sont pas les seules frasques « pouvoiristes » qui risquent faire tomber Alassane Ouattara. L’opinion est informée du coup de pression que le Président Alassane Oauttara  a mis sur les magistrats ivoiriens avec les bons soins du ministre de la Justice Sansan Kambilé.  Le chef de l’Etat a, en effet, ordonné de force la délivrance des documents administratifs aux requérants uniquement de son parti le RHDP, pour s’assurer une victoire éclatante aux élections du 31 octobre à venir.

#ctaText??#  Sommet de la CEDEAO sur le Mali : Retour sur le clash historique de Sissoko Embalo contre Alassane Ouattara

Si les magistrats n’étaient pas favorables à cette initiative partisane, ils ont ouvertement été menacés par le Garde des sceaux et ont dû unanimement se soustraire à cette mesquinerie ; une première depuis 1963 en Côte d’ivoire. Une sale besogne pour laquelle  Alassane Ouattara a remis à chacun d’eux la somme de 2 millions de FCFA comme récompense de leur militantisme et en échange de leur dignité. La Candidature déclarée d’Alassane Ouattara  n’exclut pas que la colère du peuple ivoirien fasse s’effondrer son petit monde rêvé comme un château de baudruche. Ce d’autant plus qu’une grande partie de la population est remontée du fait des cabales judiciaires orchestrées par le gouvernement pour mettre à l’écart des fortes personnalités du paysage politique de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé et autres Guillaume Kigbafori Soro interdits d’entrée en terre ivoirienne par la Justice.   

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroon: Heightened Crackdown on Opposition (Human Rights Watch)

(Nairobi) – Cameroon authorities banned demonstrations after the opposition party Cameroon Renaissance Movement (Mouvement pour la renaissance du Cameroun, MRC) encouraged people...

Cameroun/Opération Biya doit partir : Au moins 1 mort au compteur ce 22 septembre?

Selon un bilan en fin de journée du 22 septembre de l’Opération "Biya doit partir", lancé par Maurice Kamto, au moins un...
video

Après la répression du 22 Septembre dans leur pays, Des Camerounais prennent l’Ambassade au...

Pour ces camerounais de la diaspora qui veulent faire entendre au monde la tragédie de leur peuple, ce n'est que le décor...
video

“22 Septembre 2020” au Cameroun : Douala dans la rue malgré la violence militaro-policière

De nombreux habitants de la capitale économique camerounaise, militants de l’opposition et des mouvements citoyens, ont pris rendez-vous ce jour, 22...

Cameroun : Marches pacifiques, violentes riposte de l’armée

Quartier Ndokoti à Douala, l'atmosphère est tendue ce 22 septembre, sortie à main nue pour...
- Publicité -
Facebook Comments