« Camerounais, tenez-vous prêts… l’heure est arrivée » : Maurice Kamto active le chassement de Biya, les Camerounais fin prêts ?

C’est un véritable ultimatum qu’a lancé le leader du MRC, pour qui  les Camerounais doivent se montrer responsables et solidaires dans cette phase ultime de la lutte pour la démocratie en s’élevant contre la dictature.

Dans son discours du 24 aout 2020 qui fera date, Maurice Kamto a anticipé la duplicité que prépare le régime Biya à travers des élections régionales aussi “incrédibles” que toutes les élections ayant eu lieu dans le pays depuis la restauration du multipartisme, en appelant les Camerounais à barrer la voie à cette entourloupe dont la réalisation finira de faire d’eux les dindons de la farce politique  d’un régime quarantenaire dont l’inconséquence est une caractéristique indéniable.

Selon Maurice Kamto qui rappelle les positions qu’il a itérativement prises par le passé, il est temps que les Camerounais, pacifiquement, mais résolument, sans la moindre faiblesse, s’érigent en rempart contre la violation permanente par un régime, fut-il soutenu par l’armée, de leur souveraineté  de peuple transcendant les considérations de toutes natures dès lors qu’elles constituent une entrave à son bien-être. Une violation à laquelle ils réagissent avec une indicible apathie,  faisant rire d’eux dans toute l’Afrique où les désigne comme des chiffes molles attendant de leur bourreau qu’il leur donne l’autorisation ne serait-ce que de crier leurs tribulations.

« Si l’heure est arrivée, alors, elle est arrivée. Je ne vous trahirai pas », a affirmé Maurice Kamto qui invite ses compatriotes à se lever courageusement et dans la discipline, en toute responsabilité et dans la solidarité,  si le régime tentait une fois de plus de passer en force en organisant les élections régionales avant d’avoir travaillé comme on l’attend de lui, à la normalisation de la situation dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest (NoSo) où sévit une très meurtrière guerre de sécession et des massacres terroristes imputés tantôt à l’armée camerounaise, tantôt aux groupes armés indépendantistes et/ou terroristes, tous présents sur le théâtre des opérations.

#ctaText??#  Résolution de la crise anglophone : Un leader catholique précise le rôle de l'Eglise

« Chaud devant !, Man no run », exultent ses partisans depuis hier,  partout à travers le territoire camerounais où les antennes de Cameroonvoice se sont baladées. Tous ou presque disent être prêts à des actions jusqu’au renversement de la dictature. « Mais des actions qui resteront pacifiques pour autant qu’en face, on comprendra que c’est un droit des peuples, minoritaires ou majoritaires, de dire non quand ils ne sont pas d’accord avec la manière dont ils sont gouvernés »    

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :