Patrice Evra raconte sa vie de “Caca” à l’équipe de France

Dans une vidéo devenue virale sur la toile l'ancien capitaine de l'équipe de France raconte le calvaire des noirs au sein de la sélection nationale de France; il fait le témoignage d'une vie de merde à contrario des privilèges réservés aux blancs de cette équipe.

Patrice Evra n’a pas pu laisser passer l’annonce décousue et erronée Noël Le Graët, le président de la fédération Française de Football selon qui  « le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n’existe pas ou peu ». La réplique de l’ancien capitaine des Bleus pour démentir cette affirmation a été démonstrative. C’est sur son compte Instagram qu’il interpelle directement le dirigeant. « Au Château (de Clairefontaine,Ndlr), tu sais très bien ce qui passe. Combien de lettres on reçoit ? “Didier (Deschamps, Ndlr), reprends tes singes et barre-toi en Afrique. Barre-toi avec tes singes et tes gorilles .” Combien de lettres comme ça ? On les cache, mais moi j’en ai vu certaines. On reçoit même des cartons remplis de caca », confie le footballeur.

Le Footballeur explique également que le racisme surgissait dans la tanière lorsqu’un homme politique leur rendait visite « Quand on mange, on a des places attribuées, on a l’habitude de se mettre à côté d’un gars car on a de bonnes relationsÀ chaque fois que le président  venait, tout changeait…Là où normalement, il y avait Mamadou Sakho ou Bacary Sagna – beaucoup de sombritude – il fallait changer : on mettait un Hugo Lloris et un Laurent Koscielny et le président au milieu », se souvient l’international. « On le savait, c’était les règles du jeu, on est en France, on n’est pas chez nous […] Quand il y avait une photo du président, c’était mieux de voir un Hugo Lloris ou un Laurent Koscielny qu’un Bacary Sagna ou un Mamadou Sakho. », se désole-t-il.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est entre les lignes d'un télégramme produit en date...
L'aventure de la taxe sur les téléphones et les...

Autres actualités

Guinée Conackry : Que vaut la ” victoire” de Cellou Dalein Diallo ?

«Mes chers compatriotes, malgré les anomalies qui ont entaché le scrutin du 18 octobre et au vu des résultats sortis des urnes,...

Taxes sur les téléphones : Comment Paul BIYA a cédé

L'aventure de la taxe sur les téléphones et les tablettes numériques n'aura durée que trois jours finalement. Minette Libom, la ministre des...

La scène politique camerounaise en deuil : Woungly Massaga “Commandant Kissamba” a passé l’arme...

L'homme politique Camerounais René Jacques N'gouo WOUNGLY-MASSAGA dit "commandant KISSAMBA" est mort des suites de maladie. Il était né le...

Urgent : La gendarmerie de Bamenda Up Station en feu

C'est un coup sévère qui est porté à l'armée camerounaise sans doute par les combattants séparatistes. L'une des gendarmerie des...

Menaces du Colonel biyaïste Bamkoui à Sébastein Ebala «Si (le Bamiléké) Kamto prend le...

Cela se passe simplement de commentaires, et annonce combien les Camerounais doivent encore lutter pour sortir leur pays de la pire des...
- Publicité -
Facebook Comments