Patrice Evra raconte sa vie de “Caca” à l’équipe de France

Dans une vidéo devenue virale sur la toile l'ancien capitaine de l'équipe de France raconte le calvaire des noirs au sein de la sélection nationale de France; il fait le témoignage d'une vie de merde à contrario des privilèges réservés aux blancs de cette équipe.

Patrice Evra n’a pas pu laisser passer l’annonce décousue et erronée Noël Le Graët, le président de la fédération Française de Football selon qui  « le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n’existe pas ou peu ». La réplique de l’ancien capitaine des Bleus pour démentir cette affirmation a été démonstrative. C’est sur son compte Instagram qu’il interpelle directement le dirigeant. « Au Château (de Clairefontaine,Ndlr), tu sais très bien ce qui passe. Combien de lettres on reçoit ? “Didier (Deschamps, Ndlr), reprends tes singes et barre-toi en Afrique. Barre-toi avec tes singes et tes gorilles .” Combien de lettres comme ça ? On les cache, mais moi j’en ai vu certaines. On reçoit même des cartons remplis de caca », confie le footballeur.

Le Footballeur explique également que le racisme surgissait dans la tanière lorsqu’un homme politique leur rendait visite « Quand on mange, on a des places attribuées, on a l’habitude de se mettre à côté d’un gars car on a de bonnes relationsÀ chaque fois que le président  venait, tout changeait…Là où normalement, il y avait Mamadou Sakho ou Bacary Sagna – beaucoup de sombritude – il fallait changer : on mettait un Hugo Lloris et un Laurent Koscielny et le président au milieu », se souvient l’international. « On le savait, c’était les règles du jeu, on est en France, on n’est pas chez nous […] Quand il y avait une photo du président, c’était mieux de voir un Hugo Lloris ou un Laurent Koscielny qu’un Bacary Sagna ou un Mamadou Sakho. », se désole-t-il.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

« Nous nous vengerons des martyrs du CGRI et du...
« Ce qui s’est passé...
J’ai reçu une excellente question...

Autres actualités

Burkina Faso : Comment le nouveau coup de force a été acté

Son départ était réclamé à Ouagadougou par des centaines de manifestants favorables au capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, qui avait annoncé sa destitution,...

Vendredi noir : l’Iran se vengera

« Nous nous vengerons des martyrs du CGRI et du Basij et des victimes de cette attaque terroriste à Zahedan. Nous assurons les habitants...

Nord Stream, Ukraine, Brésil

« Ce qui s’est passé hier 27 septembre 2022 est un événement d’une portée colossale. L’Allemagne est restée...

Burkina Faso : Vérités sur le nouveau coup d’Etat

Cette annonce a clôturé une journée qui a commencé par des tirs près d'un camp militaire dans la...

L’Europe va-t-elle rompre avec les États-Unis ?

J’ai reçu une excellente question d’un lecteur allemand qui se trouve également être journaliste. Il a demandé :...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :