Cameroun-Taxe des téléphones : le gouvernement dans la tourmente

Initiée par le ministère des Postes et Télécommunications de concert avec la Douane camerounaise, une taxe sur le mobile et les tablettes, prévue entrer en vigueur d'ici le 15 octobre est vivement désapprouvée par les consommateurs camerounais.

Minette Libom a annoncé que cette taxation sur les téléphones mobiles et les tablettes électroniques va entrer en vigueur dès le 15 octobre et va s’élever à 30% de la valeur de l’appareil. Les officiels de la Douane Camerounaise apprennent qu’à compter de cette date, toutes les personnes qui vont se connecter à l’aide d’un nouveau téléphone seront notifiées du montant de la taxe attendue. Selon Innocent Diffouo, le responsable de la cellule de législation à la Douane camerounaise « Si le concerné dispose de suffisamment de crédit dans son compte principal, il pourra valider la première option … A contrario, il pourra simplement valider la seconde option qui est le paiement échelonné. » A en croire les initiateurs de ce projet, il ne s’agit pas d’une taxe supplémentaire «la douane a décidé de déplacer la frontière physique à la frontière numérique qui devient la puce que vous mettez dans votre téléphone.», a expliqué Paul Zambo qui est visiblement en charge de la plateforme dédiée à cette cause. Une mesure instaurée pour éviter la fraude selon la Ministre des postes et Télécommunications. La membre du gouvernement a indiqué que les téléphones en usage au Cameroun depuis l’entame du mois d’octobre et ceux qui fonctionnent à travers le service roaming sont exemptes de cette taxe.

La mesure a eu une réplique très amère au Cameroun et plus visiblement sur la toile. D’aucuns sollicitent en chaîne sa suppression en reprenant le tag #EndPhoneTax. Les Camerounais interrogent , en effet, sur l’opportunité et la faisabilité de cette procédure inédite. « Il se pose un problème ! Si moi je vais acheter un nouveau téléphone, ne sachant pas que ce dernier n’a pas été dédouané, pour quoi c’est à moi l’acheteur de payer les taxes à la place d’un importateur ? Ca pose problème Madame le Ministre !  », s’est demandé un internaute. A un autre de juger l’initiative inutile «Madame la Ministre, Cette mesure ne fera JAMAIS cesser la fraude, elle va juste transférer son coût sur le consommateur final. Vous avez géré la douane vous savez mieux que nous ce qui s’y passe. C’est nous le peuple qui devons être punis pour ça? Nous ne souffrons pas assez?». L’influenceuse et productrice Paula Audrey de se demander si le régime en place veut délibérément anéantir les Camerounais.

#ctaText??#  Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous la menace

La sécurité de cette plateforme est un autre goulot d’étranglement. Aucune précision n’a été donnée par les autorités camerounaises sur les termes de l’entente avec les opérateurs de téléphonie. A cet égard l’entrepreneure camerounaise Rebecca Enonchong- fondatrice et directrice de AppsTech-s’est montrée particulièrement craintive pour ce qui est de la gestion du crédit de communication des millions de Camerounais dans cette procédure. «Qu’est ce qui empêchera l’Etat d’utiliser cette même plateforme pour ponctionner le crédit de plus de 20 millions d’abonnés pour n’importe quel autre raison?» s’interroge  l’experte des questions d’innovation numérique.

La renommée et la crédibilité de la société ARINTECH font davantage craindre les Camerounais. Paul Zambo est présenté comme un spécialiste dans la création des entreprises factice, qui ne vivent que le temps d’une arnaque, si l’on en croit un sondage sur le moteur de vérification de la crédibilité des entreprises Company Check.

Voilà qui vient renforcer le doute chez bon nombre de Camerounais. Si le régime évite de le reconnaître, cette décision est la preuve vivante de l’incompétence des services douaniers au Cameroun. Alors qu’on pouvait s’attendre à un soutien plus marqué des Petites et Moyennes structures afin qu’émergent à profusion les Smartphones fabriqués au Cameroun, Minette Libom brandit haut le drapeau de la dépendance et s’organise pour mieux gagner dans les importations. Quelle avancée !

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est un contrôle de éléments de la gendarmerie...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
Le meurtre de la jeune Cora Louise Ndialle a...
Assimi Goïta n’y va pas du dos de la...

Autres actualités

Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir...

Cameroun-Maurice Kamto sur les meurtres de Buéa « Il est temps d’exprimer enfin notre...

Le jeudi 14 octobre 2021 n’est pas loin d’une nouvelle journée noire pour le Cameroun selon le président Maurice Kamto. Une journée qu’on...

Le combat doit se mener en Afrique

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :...

Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie...

Cameroun : Enceinte de 8 mois, elle est détenue et torturée

Les bavures de Moja Moja John Ikome alias Moja Moja, officier du BIR et chef traditionnel, a récemment infligé...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :