RDC-Révélations : L’assassinat manqué de Félix Tshisekedi

Un an après le crash de l’Antonov AN 72 qui assurait le transport de la logistique du président congolais ainsi que quelques personnels de la présidence, la Central Intelligence Agency (CIA) vient de faire des révélations qui confirment l'hypothèse d'un accident provoqué.


C’est entre les lignes d’un télégramme produit en date du 15 septembre 2020 que la Central Intelligence Agency (CIA) a levé le mystère sur ce crash qui demeure source de plusieurs interrogations en RDC. L’aéronef s’était écrasé avec à son bord avec 8 personnes qui y sont décédées. Aucun rapport n’avait suivi l’accident. Exclusives et précieuses que les informations contenues dans ce document étaient, il a conjointement été transmis au président Tshisekedi, au président Donald Trump, au Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres et à l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hummer.

A l’appui des images satellites prises pendant le crash de cet avion, la Direction d’analyse de la CIA apprend que « Dans la zone proche de Punia/Maniema un engin Missile sol-air SA-16 guidé par un autodirecteur infrarouge avait percuté l’avion» et de préciser que l’engin a volé sur plusieurs kilomètres en perdant du carburant et la vitesse avant de s’écraser. Aux officiels de la CIA de rappeler que l’engin du même type Missile sol-air avait été utilisé pour abattre l’avion de l’ancien président rwandais Habyarimana mais aussi pour abattre l’avion civil Congo Airlines (CAL) en plein ciel. « A l’époque du RCD, cinq missiles de type SA-7, SA-14 et SA-16 avaient été acquis du Rwanda par les responsables du RCD sous les hospices d’Alexis Thambwe et qui en était constitué gardien », révèle la CIA en mentionnant que quatre de ces cinq missiles seraient restés au Maniema.

Le document rapporte qu’Alexis Thambwe Mwamba avait mené une mission au Maniema, sa terre natale, plusieurs avant l’accident pour inspecter « l’utilisabilité de ces missiles.» renseigne le télégramme. La CIA indique également que l’homme politique était entré en contact avec «un certain Théoneste Twagirayezu aka Twagira qui serait un ex-colonel rwandais sous le RCD et qui pourrait avoir été le technicien pour abattre l’avion de la compagnie CAL. Il serait par moment localisé dans le village de Makunju au Maniema », lit-on dans ce code câble de l’inspecteur général de la CIA qui conclut que de son analyse stratégique, la cible était bel et bien l’avion transportant le chef de l’État, Félix Tshisekedi. 

#ctaText??#  Présidentielle aux États-Unis : Trump attaquera Biden pour Fraude électorale (RT)


Si la CIA n’inculpe pas directement Alexis Thambwe Mwamba, tout porte à croire qu’ATM est-il indexé avait un mobile solide pour perpétrer l’attaque de l’avion du président congolais. En effet, le décès du président Tshisekedi aurait fait de lui le président de la République. C’est, en tout pris, un échec qui rappelle une pique que lui avait lancé le maréchal Mobutu. Au vu de l’ambition démesurée d’Alexis Thambwe Mwamba, Mobutu lui avait dit « Tu n’y arrivera jamais dans ta vie.!!!»

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Un passeport numérique COVID-19 bientôt nécessaire pour voyager ? (TVA nouvelles)

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé cette semaine la création d’un passeport numérique qui pourra indiquer si un passager a...

Soutien aux tyrans, auteurs de holdups électoraux : La Côte d’Ivoire lance le boycott...

C’est par un communiqué laconique annonçant une importante déclaration du président du rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (Rpci-Ac), Christian...

Humanitaire : Malgré une 1ère édition de Téléthon mitigée La Fondation Inorie Fotso poursuit...

En octobre 2019, à son initiative, la pop-music singer Inorie Fotso, fille du milliardaire camerounais Victor Fotso  -aujourd’hui défunt-,  se mettait ensemble...

R.D. Congo : A son tour, Me Georges Kapiamba de l’ACAJ s’insurge et exige...

L’ancien maitre de Kinshasa serait mensuellement rémunéré à hauteur de 680.000 USD. Une pension léonine qui n’est pas pour plaire à Me...

Cameroun-Covid-19: Les solutions de la société civile pour les couches vulnérables

L'appel de l'Association Rayons de Soleil était ouvert à 100 organisations de la société civile reconnues et expérimentées...
- Publicité -
Facebook Comments