RDC-Révélations : L’assassinat manqué de Félix Tshisekedi

Un an après le crash de l’Antonov AN 72 qui assurait le transport de la logistique du président congolais ainsi que quelques personnels de la présidence, la Central Intelligence Agency (CIA) vient de faire des révélations qui confirment l'hypothèse d'un accident provoqué.


C’est entre les lignes d’un télégramme produit en date du 15 septembre 2020 que la Central Intelligence Agency (CIA) a levé le mystère sur ce crash qui demeure source de plusieurs interrogations en RDC. L’aéronef s’était écrasé avec à son bord avec 8 personnes qui y sont décédées. Aucun rapport n’avait suivi l’accident. Exclusives et précieuses que les informations contenues dans ce document étaient, il a conjointement été transmis au président Tshisekedi, au président Donald Trump, au Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres et à l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hummer.

A l’appui des images satellites prises pendant le crash de cet avion, la Direction d’analyse de la CIA apprend que « Dans la zone proche de Punia/Maniema un engin Missile sol-air SA-16 guidé par un autodirecteur infrarouge avait percuté l’avion» et de préciser que l’engin a volé sur plusieurs kilomètres en perdant du carburant et la vitesse avant de s’écraser. Aux officiels de la CIA de rappeler que l’engin du même type Missile sol-air avait été utilisé pour abattre l’avion de l’ancien président rwandais Habyarimana mais aussi pour abattre l’avion civil Congo Airlines (CAL) en plein ciel. « A l’époque du RCD, cinq missiles de type SA-7, SA-14 et SA-16 avaient été acquis du Rwanda par les responsables du RCD sous les hospices d’Alexis Thambwe et qui en était constitué gardien », révèle la CIA en mentionnant que quatre de ces cinq missiles seraient restés au Maniema.

Le document rapporte qu’Alexis Thambwe Mwamba avait mené une mission au Maniema, sa terre natale, plusieurs avant l’accident pour inspecter « l’utilisabilité de ces missiles.» renseigne le télégramme. La CIA indique également que l’homme politique était entré en contact avec «un certain Théoneste Twagirayezu aka Twagira qui serait un ex-colonel rwandais sous le RCD et qui pourrait avoir été le technicien pour abattre l’avion de la compagnie CAL. Il serait par moment localisé dans le village de Makunju au Maniema », lit-on dans ce code câble de l’inspecteur général de la CIA qui conclut que de son analyse stratégique, la cible était bel et bien l’avion transportant le chef de l’État, Félix Tshisekedi. 

#ctaText??#  Révélation : Trump voulait fermer toutes les ambassades américaines en Afrique


Si la CIA n’inculpe pas directement Alexis Thambwe Mwamba, tout porte à croire qu’ATM est-il indexé avait un mobile solide pour perpétrer l’attaque de l’avion du président congolais. En effet, le décès du président Tshisekedi aurait fait de lui le président de la République. C’est, en tout pris, un échec qui rappelle une pique que lui avait lancé le maréchal Mobutu. Au vu de l’ambition démesurée d’Alexis Thambwe Mwamba, Mobutu lui avait dit « Tu n’y arrivera jamais dans ta vie.!!!»

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Bien que l’Occident suggère qu’il ne cherche que la...
Cette annonce est la dernière agitation en date dans...
Le vice-président du gouvernement russe, directeur de Roscosmos et...

Autres actualités

Le détournement de la Santé

Depuis 2 ans, nous vivons une avalanche de chiffres. Tous ceux qui travaillent dans le domaine des statistiques connaissent des difficultés énormes...

USA: le coup fourré anti Sultan?

Le Premier ministre grec a fait part de l’achat éventuel des chasseurs F-35 de fabrication américaine et de la contribution de la compagnie...

La bonne gouvernance en Afrique sub-saharienne, opportunités et leçons

Des institutions solides qui garantissent l'intégrité dans la gestion des affaires publiques sont essentielles sur la voie d'une croissance plus élevée et...

Nigeria, la destination des startups prometteuses d’Afrique ?

Tomi Ayorinde, cofondateur et directeur général, a déclaré que ce nouveau financement permettra de faire passer son réseau d'agents mobiles de 7...

Pourquoi l’Afrique représente l’opportunité la plus lucrative pour la fintech, le DeFi et le...

Barbara Iyayi a fondé Unicorn Growth Capital en 2020, un fonds de capital-risque dirigé par des femmes qui investit dans l'avenir de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :