Urgent : La gendarmerie de Bamenda Up Station en feu

Cameroonvoice a appris ce jour que que l'une des brigade au centre ville de la cité capitale du Nord-ouest a été rasée par les flammes ce 16 octobre 2020.

C’est un coup sévère qui est porté à l’armée camerounaise sans doute par les combattants séparatistes. L’une des gendarmerie des plus surveillée de la région-ce qu’on croyait-a été envahi par de violentes braises qui ont ravagé une bonne partie de leurs bien. L’attaque est d’autant plus surprenante lorsqu’on sait que c’est l’armée qui promettaient dernièrement les séparatistes. Dans ce sens ‘armée avait annoncé mardi “aux populations de la ville de Bamenda et ses environs (…) que les forces de défense et de sécurité ont engagé une opération spéciale de sécurisation de la ville”, baptisée “Bamenda Clean”. Le drame de ce vendredi traduit à suffisance combien l’Armée est vulnérable dans cette partie du pays.

https://web.facebook.com/nzuiA.Amanto.7/posts/360695228464813

Le gouvernement continue pourtant de clamer sa maîtrise professionnelle à travers l’armée. Au-delà des longs discours l’incapacité du régime BIYA à mettre sur pied un véritable dialogue qui va favoriser une paix durable dans ces régions.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Un passeport numérique COVID-19 bientôt nécessaire pour voyager ? (TVA nouvelles)

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé cette semaine la création d’un passeport numérique qui pourra indiquer si un passager a...

Soutien aux tyrans, auteurs de holdups électoraux : La Côte d’Ivoire lance le boycott...

C’est par un communiqué laconique annonçant une importante déclaration du président du rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (Rpci-Ac), Christian...

Humanitaire : Malgré une 1ère édition de Téléthon mitigée La Fondation Inorie Fotso poursuit...

En octobre 2019, à son initiative, la pop-music singer Inorie Fotso, fille du milliardaire camerounais Victor Fotso  -aujourd’hui défunt-,  se mettait ensemble...

R.D. Congo : A son tour, Me Georges Kapiamba de l’ACAJ s’insurge et exige...

L’ancien maitre de Kinshasa serait mensuellement rémunéré à hauteur de 680.000 USD. Une pension léonine qui n’est pas pour plaire à Me...

Cameroun-Covid-19: Les solutions de la société civile pour les couches vulnérables

L'appel de l'Association Rayons de Soleil était ouvert à 100 organisations de la société civile reconnues et expérimentées...
- Publicité -
Facebook Comments