Élection ivoirienne et journaliste de RFI à la table d’ADO : Affi N’Guessan raille une “photo qui circule”

Une ironie cinglante ! qui vaut accusation également, ou à tout le moins, interpellation. Pascal Affi N’guessan, le leader  du FPI, tendance des “légalistes”, n’a pas loupé les journalistes dont Christophe Boisbouvier de Radio France Internationale (RFI), “surpris” sur une photo « qui circule », à la table du président sortant de Côte d’Ivoire, Alassane ouattara, candidat à l’élection présidentielle qui s’est déroulé hier samedi, 31 octobre.

Quand la photo a-t-elle été prise ? Dans quel contexte ? Difficile à dire. Toujours est-il que de nombreux observateurs au fait de la discrétion qui entoure très souvent les fréquentations politiques des journalistes occidentaux, n’ont pas manqué d’être scandalisés de voir le journaliste de RFI s’afficher avec un tel aplomb à la table du SAIGNEUR d’Abidjan dont la candidature à un troisième mandat anticonstitutionnel a coûté la vie à quelque 70 ivoiriens.

« Ceci est un pied de nez à la pratique des journalistes européens et américains dont les relations avec les grands de ce monde  sont toujours marquées du sceau du secret. Notamment quand leurs relations se trouvent être des hommes politiques africains en général et les chefs d’Etats du continent en particulier dont le penchant pour la corruption est très connu », affirme un confrère camerounais, qui déplore « le fait que  mon ami Christophe Boisbouvier et d’autres confrères se soient laissé ainsi surprendre comme des débutants par le manipulateur Ouattara qui avait visiblement l’intention de les compromettre.».

Compromettre ! Justement, car nonobstant le côté anodin de la chose, la pose pouvant n’avoir été que la capture d’un instant de rencontre strictement professionnelle entre journalistes et un interviewé qui, du haut de son piédestal de roi nègre, se serait senti offensé que ses invités refusent de partager son… petit déjeuner –comme semble factuellement l’indiquer le couvert constitué ici de tasses, sous-tasses et cuillères à café-, l’opposant ivoirien en a profité pour prévenir un éventuel traitement “orienté -en faveur du camp Ouattara- de l’information par RFI.

Ci-dessous le tweet de la journaliste Fanny Pigeaud :

Et notre confrère camerounais éviqué supra d’ajouter en nuançant :

« Quoique l’on ait des raisons de relativiser la chose, au regard des  mines –traduisant leur gêne- que font Boisbouvier et les autres confrères sur la photo où seul Ouattara a gardé l’horrifiant rictus qui lui sert de sourire,Il reste que nos confrères auraient pu refuser de figurer sur les photos, et en expliquer les raisons à leur hôte qui aurait été d’autant forcé de les prendre en considération qu’il n’a aucun intérêt, par les temps qui courent, à se mettre à dos les journalistes des médias internationaux, qui plus est, du principal média françafricain.  Ils ont péché par pusillanimité en s’exposant ainsi aux côtés de Ouattara, mieux, à sa table. ».

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Cette annonce est la dernière agitation en date dans...
Bien que l’Occident suggère qu’il ne cherche que la...
Une énormité. C’est le fait sans équivoque et incontestable qui...

Autres actualités

Le détournement de la Santé

Depuis 2 ans, nous vivons une avalanche de chiffres. Tous ceux qui travaillent dans le domaine des statistiques connaissent des difficultés énormes...

USA: le coup fourré anti Sultan?

Le Premier ministre grec a fait part de l’achat éventuel des chasseurs F-35 de fabrication américaine et de la contribution de la compagnie...

La bonne gouvernance en Afrique sub-saharienne, opportunités et leçons

Des institutions solides qui garantissent l'intégrité dans la gestion des affaires publiques sont essentielles sur la voie d'une croissance plus élevée et...

Nigeria, la destination des startups prometteuses d’Afrique ?

Tomi Ayorinde, cofondateur et directeur général, a déclaré que ce nouveau financement permettra de faire passer son réseau d'agents mobiles de 7...

Pourquoi l’Afrique représente l’opportunité la plus lucrative pour la fintech, le DeFi et le...

Barbara Iyayi a fondé Unicorn Growth Capital en 2020, un fonds de capital-risque dirigé par des femmes qui investit dans l'avenir de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :