Élection ivoirienne et journaliste de RFI à la table d’ADO : Affi N’Guessan raille une “photo qui circule”

Une ironie cinglante ! qui vaut accusation également, ou à tout le moins, interpellation. Pascal Affi N’guessan, le leader  du FPI, tendance des “légalistes”, n’a pas loupé les journalistes dont Christophe Boisbouvier de Radio France Internationale (RFI), “surpris” sur une photo « qui circule », à la table du président sortant de Côte d’Ivoire, Alassane ouattara, candidat à l’élection présidentielle qui s’est déroulé hier samedi, 31 octobre.

Quand la photo a-t-elle été prise ? Dans quel contexte ? Difficile à dire. Toujours est-il que de nombreux observateurs au fait de la discrétion qui entoure très souvent les fréquentations politiques des journalistes occidentaux, n’ont pas manqué d’être scandalisés de voir le journaliste de RFI s’afficher avec un tel aplomb à la table du SAIGNEUR d’Abidjan dont la candidature à un troisième mandat anticonstitutionnel a coûté la vie à quelque 70 ivoiriens.

« Ceci est un pied de nez à la pratique des journalistes européens et américains dont les relations avec les grands de ce monde  sont toujours marquées du sceau du secret. Notamment quand leurs relations se trouvent être des hommes politiques africains en général et les chefs d’Etats du continent en particulier dont le penchant pour la corruption est très connu », affirme un confrère camerounais, qui déplore « le fait que  mon ami Christophe Boisbouvier et d’autres confrères se soient laissé ainsi surprendre comme des débutants par le manipulateur Ouattara qui avait visiblement l’intention de les compromettre.».

Compromettre ! Justement, car nonobstant le côté anodin de la chose, la pose pouvant n’avoir été que la capture d’un instant de rencontre strictement professionnelle entre journalistes et un interviewé qui, du haut de son piédestal de roi nègre, se serait senti offensé que ses invités refusent de partager son… petit déjeuner –comme semble factuellement l’indiquer le couvert constitué ici de tasses, sous-tasses et cuillères à café-, l’opposant ivoirien en a profité pour prévenir un éventuel traitement “orienté -en faveur du camp Ouattara- de l’information par RFI.

Ci-dessous le tweet de la journaliste Fanny Pigeaud :

Et notre confrère camerounais éviqué supra d’ajouter en nuançant :

« Quoique l’on ait des raisons de relativiser la chose, au regard des  mines –traduisant leur gêne- que font Boisbouvier et les autres confrères sur la photo où seul Ouattara a gardé l’horrifiant rictus qui lui sert de sourire,Il reste que nos confrères auraient pu refuser de figurer sur les photos, et en expliquer les raisons à leur hôte qui aurait été d’autant forcé de les prendre en considération qu’il n’a aucun intérêt, par les temps qui courent, à se mettre à dos les journalistes des médias internationaux, qui plus est, du principal média françafricain.  Ils ont péché par pusillanimité en s’exposant ainsi aux côtés de Ouattara, mieux, à sa table. ».

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le signe d'admiration est un très ancien signe religieux (comme tous...
La province congolaise du Nord-Kivu, à l'est sombre...

Autres actualités

Aide US à l’Ukraine : Le Pentagone a ouvert plus de 50 enquêtes criminelles...

© AP Photo / Charles Dharapak "Nous n’avons étayé aucune de ces allégations, même si...

Levée avec effets immédiats des sanctions contre le Niger : L’humiliant et tardif...

© Photo Twitter / @ecowas_cedeao Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique...

Il y croit toujours : « Nous vaincrons »,  affirme Volodymyr Zelensky au 2e anniversaire...

Deux ans jour pour jour après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky a remercié les soldats ukrainiens pour leur mobilisation et...

Chantage en Russie : Le Kremlin en passe d’enterrer clandestinement Alexeï Navalny

«Ils veulent que tout soit fait secrètement et me dire “ci-gît ton fils”. Désespérée, la mère de Navalny accuse la...

Réponse du berger à la bergère : A son tour le Porte-parole de Poutine...

Pour beaucoup, c'est une grosse humiliation que le porte-parole de Poutine, Dimitri Peskov, a infligé au président américain qui avait auparavant...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :