NOSO : La décision qui ouvre la voie à la division du Cameroun

Alors que le mystère demeurait entier sur les aspirations de la majorité des populations des régions à majorité anglophone du Cameroun, un récent sondage révèle que près de 86% d'anglophones militent pour une indépendance totale d'avec le Cameroun.

Après quatre années sous le poids d’une crise aux ravages perceptibles, on vient peut-être de franchir un pas vers sa résolution. L’une des grandes inconnues de ce conflit né d’une contestation populaire c’était sans doute la position des populations anglophones, dans leur majorité, sur leurs attentes réelles. Mené du 16 au 24 octobre dernier dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, un sondage de la Coalition for Dialogue and Negociation (CDN) apprend que 86% des anglophones sont favorables à l’indépendance totale du Southern Cameroons.

Entre les lignes de ce sondage la Coalition précise s’être appuyée sur un échantillon de 3749 anglophones partagés entre 07% qui soutiennent la fédération, 04% qui préfèrent la confédération, 01% qui soutient le statut spécial décidé par le gouvernement et 86% qui souhaitent la division sans condition du Cameroun.

Une annonce dont se félicite le leader séparatiste Ayuk Tabe, condamné à la prison à vie par le Tribunal militaire de Yaoundé.

C’est, à n’en point douter, un sérieux revers pour le gouvernement qui a longtemps voulu faire croire à la communauté internationale que les anglophones sont en désaccord avec les indépendantistes. Le régime s’était employé à organiser un dialogue dont les assises se trouvent avoir été inutiles comme prévenait le Pr Claudé Abé. Non seulement les parties prenantes n’étaient pas reconnues sur le terrain, mais les décisions étaient soumises à l’appréciation du régime qui est assimilé comme étant la source du problème. Il n’y a qu’à espérer avec la violence des évènements qui s’enchainent dans ces régions, les tueries de Kumba, que le régime Biya sollicite une autorité neutre pour arriver à des compromis avec ces populations qui n’ont plus la moindre confiance envers le gouvernement.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Le meurtre de la jeune Cora Louise Ndialle a...
C'est un contrôle de éléments de la gendarmerie...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Cameroun : Sébastien Ebala nie avoir demandé pardon à Paul Biya

C’est depuis sa cellule que le journaliste Sébastien Ebala a tenu à rétablir la vérité. Il a annonce être surpris de savoir...

Cameroun-Maurice Kamto sur les meurtres de Buéa « Il est temps d’exprimer enfin notre...

Le jeudi 14 octobre 2021 n’est pas loin d’une nouvelle journée noire pour le Cameroun selon le président Maurice Kamto. Une journée qu’on...

Le combat doit se mener en Afrique

Si certaines personnes se réjouissent que ces jeunes aient parlé sans fard au président français, d'autres se posent les questions suivantes :...

Cameroun-Buéa : le crime contre l’avenir, la réaction du gouvernement

Elle n’avait que 5 ans, elle n’en aura pas plus hélas ! La jeune Cora Louise Ndialle a été arrachée à la vie...

Cameroun : Enceinte de 8 mois, elle est détenue et torturée

Les bavures de Moja Moja John Ikome alias Moja Moja, officier du BIR et chef traditionnel, a récemment infligé...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :