Reconnaissance : Richard Bona au panthéon des bassistes hors pairs

Peu adulé par le régime Biya et ses apparatchiks, le bassiste camerounais n'en demeure pas moins dans le cercle fermé des 100 bassistes de tous les temps dans le monde entier.

Dans le répertoire des 100 meilleurs bassistes de tous les temps au monde, le Camerounais Richard Bona occupe la 65e position. Une place largement méritée si l’on en croit le commentaire afférent à ce classement de l’éditeur spécialisé dans le domaine de la musique Guitar World. « Bona est le package complet: un artiste et multi-instrumentiste au talent surnaturel doté d’une voix mélodieuse et d’une technique de basse à couper le souffle», commente le comité de sélection qui a méthodiquement trié sur le volet les artistes les plus connus dans ce champs. On lui reconnait surtout la capacité de créér des exploits sur scène. Un homme à qui tout est possible dès qu’il enfile sa guitare «L’artiste solo extrêmement confiant, le sideman de haut niveau et le propriétaire du club new-yorkais est un maître dans la connexion avec un public de tous horizons. Y a-t-il un concert que cet homme de Fodera ne peut pas faire?» s’interroge Guitar World.

Cette idée est partie d’une volonté de revisiter les albums qui ont marqué de nombreuses générations dans ce champs. Une difficile mission pour l’équipe qui a opté pour une méthode transparente et logique. Elle s’est notamment arrêtée le degré d’influence durable de chaque candidat, sur leur impact sur le rôle de la basse, la connaissance de leur productions par les fans, mais également sur le caractère novateur et singulier de leurs compositions. Et pour n’ouvrir la porte qu’aux pratiquants à temps pleins et constants dans la profession, « Nous avons limité les candidats aux joueurs non classiques avec des carrières après 1900. Nous avons également ignoré les claviéristes avec des mains gauches impressionnantes, ce qui signifiait pas de Stevie Wonder, Greg Phillinganes, Bernie Worrell ou Herbie Hancock. Enfin, nous avons omis des bassistes à temps partiel tels que Prince, Sly Stone, Ronnie Wood et Shuggie Otis, qui ont parfois jeté des parties de basse meurtrières», explique le comité de sélection.

Des paroliers classiques et modernes dont Chris Jisi, E.E. Bradman, Jonathan Herrera, Karl Coryat et Jon D’Auria; d’anciens éditeurs, à savoir, Jim Roberts, Richard Johnston, Bill Leigh et Brian Fox; et les contributeurs de longue date comme Ed Friedland, John Goldsby, Freddy Villano et Rick Suchow ont été mobilisés pour assurer la parfaite hiérarchisation de ces virtuoses dans ce classement. Le Camerounais revendique en effet un riche répertoire dont la singularité aguiche de par le globe.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

« La politique des boucs-émissaires ne développera pas le Cameroun » : Maurice Kamto...

Face à son incapacité à résoudre les crises multiformes qui plombent le Cameroun, à proposer un cap qui vaille à notre pays...

Urgent : LA FIFA maintient Seidou Mbombo Njoya

Rendue le 15 janvier 2021, la décision du Tribunal arbitral du Sport était déjà consommée dans les rangs de l’exécutif de la...

Elections : Please Help Bobi Wine and the People of Uganda Urge the International...

KAMPALA, Uganda, 11 January 2021, -/African Media Agency (AMA)/- Uganda is scheduled to hold presidential and parliamentary elections on January 14, 2021,...

Urgent : Le TAS annule l’élection de Seidou Mbombo Njoya à la tête de...

C'est ce 15 janvier que la décision a été rendue. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) vient d’annuler l’élection de M. Seidou...

Cameroun : Issa Hayatou grandement honoré par la CAF

Il y a un peu plus de trois ans il quittait la CAF après 28 années de bons et loyaux services. Les...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :