Trump suspendu de Twitter : Sa réaction fracassante

Trump suspendu de Twitter : Sa réaction fracassante

On pouvait bien s’y attendre, mais la nouvelle a pris tout le monde de court. Alors qu’il revendique un peu moins de 90 millions de followers sur le réseau social-son préféré- Donald Trump a été définitivement banni de Twitter dans la soirée du 8 janvier 2021. Les officiels de Twitter expliquent avoir analysé attentivement les récents tweets du compte tenu par le président avant de prendre cette décision. « nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque de nouvelle incitation à la violence», a précisé Twitter. Privé de son meilleur moyen de communication avec sa base, la réaction de Donald Trump à la suite de cette censure est clivante comme d’accoutumée. « Les employés de Twitter se sont accordés avec les démocrates et la gauche radicale pour retirer mon compte de leur plateforme, pour me faire taire ̶ Et VOUS, 75 000 000 de grands patriotes qui ont voté pour moi», a dénoncé le président par voie de communiqué.

Et d’insister que l’entreprise privée ne doit sa survie qu’au fait que le gouvernement lui a concédé l’article 230, dont le second alinéa lui donne la possibilité d’engager « toute mesure prise volontairement et de bonne foi pour restreindre l’accès ou la disponibilité de matériel que le fournisseur ou l’utilisateur considère comme obscène, lascif, dégoûtant, excessivement violent, harcelant ou autrement répréhensible, que ce matériel soit ou non protégé par la constitution ». Donald Trump semble avoir assumé cette décision irréversible; entre les lignes de son communiqué, le président sortant -ouvertement lâché par son Vice-Président et plusieurs cadres de son parti-annonce la mise sur pied imminente de canaux alternatifs pour ses prochaines déclarations.

#ctaText??#  USA-Destitution de Trump : Voici la résolution finale

« Nous avons négocié avec divers autres sites et aurons bientôt une grande annonce, tandis que nous examinons également les possibilités de créer notre propre plate-forme dans un proche avenir. Nous ne serons pas SILENCIEUX ! », a prévenu le septuagénaire avant de lancer une grosse pique à l’endroit de son réseau social préféré. « Twitter n’est pas une question de DISCOURS GRATUIT. Ils visent tous à promouvoir une plate-forme de gauche radicale où certaines des personnes les plus vicieuses du monde sont autorisées à parler librement. ». Le président dont la défaite ne fait l’ombre d’un doute, n’a pas fait allusion à une autre exclusion inhabituelle pour un président de la République en fonction; celle de son compte Facebook officiel, effectuée également le 8 janvier.

Dans la mosaïque des annonces inédites qu’il a déjà faites, il y a son absence à la cérémonie d’investiture du 46e président des Etats-Unis, le 20 janvier 2021. Joe Biden n’y voit aucun problème. « c’est l’une des rares choses sur lesquelles nous sommes d’accord», a ironisé le vainqueur de l’élection présidentielle du 3 novembre 2020 aux Etats-Unis d’Amérique. A l’évidence l’un de ses premiers challenges sera de reconcilier et relustrer une Amérique qui a rarement été aussi tristement célèbre et divisée.

Facebook Comments
Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *