USA : Un nouvel espoir pour Donald Trump

A deux semaines de la tenue du procès en destitution déclenché contre l'ancien président, Donald Trump, une majorité écrasante de sénateurs républicains ont laissé apparaître, ce 26 janvier, leur intention de contrer la procédure.

La condamnation de Donald Trump par le Sénat semble de plus en plus improbable. En prêtant serment ce mardi 26 janvier en qualité de jurés dans la perspective du procès de l’ancien président, 45 sénateurs républicains ont implicitement affiché leur volonté d’épargner l’ancien locataire de la Maison Blanche durant un vote de procédure.

L’idée qu’ils ont visiblement est celle selon laquelle, le procès n’a plus aucun fondement juridique « Depuis midi mercredi dernier, Donald Trump n’occupe aucune fonction reconnue par la Constitution. C’est un citoyen privé. Je dépose donc une objection. Cette procédure viole la Constitution et n’est pas conforme », a tempêté Rand Paul, élu du Kentucky, avant d’être recadré par chef de la nouvelle majorité démocrate. Chuck Schumer a précisé que « la théorie selon laquelle la destitution d’un ancien responsable est anti-constitutionnelle est complètement erronée, quelle que soit l’analyse : du point de vue du contexte constitutionnel, de la pratique historique, et du sens commun le plus basique. »

Un recadrage qui n’a visiblement pas eu de quoi convaincre les sénateurs républicains. Soumis à un vote, la position de Rand Paul connait l’approbation de 45 sénateurs républicains sur les 50 qui siègent dans la Chambre. La légitimité de cette procédure n’est donc approuvée que par cinq élus républicains. Il faut pourtant 17 ralliements de républicains aux démocrates pour obtenir la condamnation du président à l’issue du procès. Rappelons que l’enjeu de cette décision est qu’elle empêchera -en cas de validation-au président Donald Trump de se représenter comme candidat pour un nouveau bail à la Maison Blanche. A l’évidence, un boulevard s’ouvre à lui pour l’an 2025; il aura alors 78 ans.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement...
« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...

Une Camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada

« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années », cette boutade tirée du Cid de Pierre Corneille...

La magistrate camerounaise qui a rejoint les Nations unies

Du haut de ses 60 ans, dont 34 années dans le domaine de la magistrature, Régine Esseneme a un nouveau challenge avec son élection...

Jacob Desvarieux, cofondateur de Kassav est décédé

Il était hospitalisé depuis le 12 juillet en Guadeloupe pour une infection Covid-19. Le Guitariste, chanteur, compositeur et co-fondateur de Kassav qui...

Cameroun : la première nuit de Ténor en prison

L’artiste Ténor a passé sa première nuit en prison Il est actuellement placé en détention provisoire à la prison de New-Bell à Douala ce 30...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :