« Qui veut la paix prépare la guerre » : Graves menaces de Moscou contre l’Union Européenne en cas de sanctions contre la Russie

Les choses pourraient prendre une tournure très dangereuse si l’Union Européenne prenait des sanctions –économiques notamment- contre Moscou, ainsi que cela est suggéré, voire envisagé depuis quelques temps à Bruxelles, pour amener le Kremlin à fléchir dans ses #menées répressives contre l’opposant #Alexeï Navalny et ses supporters.

C’est l’une des principales déclarations à retenir de la longue interview accordée à Vladimir Solovyov par le ministre des Affaires Etrangères russe, Sergueï Lavrov, qui évoquait avec le journaliste blogueur sur sa chaine Youtube Soloviev Live l’actualité russe et internationale marquée par l’affaire Alexei Navalny dans laquelle il croit voir des manipulations extérieures, la question de la sécession dans e sort du Donbass en Ukraine, les tensions avec l’Europe et les relations russo-américaines.

Serguei Lavrov, la voix qui annonce la rupture.jpg

A en croire le chef de la diplomatie russe, Moscou n’hésitera pas à rompre carrément les relations diplomatiques avec l’Union Européenne, si cette dernière passait à l’acte en adoptant des sanctions porteuses de menaces pour les secteurs sensibles de l’économie de son pays.

 «Nous y sommes prêts. [Nous le ferons] si nous voyons, comme nous l’avons senti plus d’une fois, que des sanctions sont imposées dans certains secteurs qui créent des risques pour notre économie, y compris dans des sphères sensibles »,

a prévenu le haut responsable russe, non sans aviser cependant des bonnes dispositions de son pays vis-à-vis de la communauté internationale :

« Nous ne voulons pas nous isoler de la vie internationale mais il faut s’y préparer. Qui veut la paix prépare la guerre.»

Vendredi dernier la Russie avait déjà donné le ton à travers la mesure d’expulsion visant trois diplomates (un Allemand, un Polonais et un Suédois) que le gouvernement accusait d’avoir pris part à une manifestation en faveur de l’opposant Alexeï Navalny, finalement condamné à 3 ans et demi de prison.

“Fermement condamnée” par le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, en visite à Moscou, la décision de la Russie avait aussitôt suscité des mesures de rétorsion chez les gouvernements des diplomates expulsés qui en manière de réponse du berger à la bergère, ont à leur tour annoncé le 9 février qu’ils allaient expulser chacun un diplomate russe.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point...
C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...

Une Camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada

« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années », cette boutade tirée du Cid de Pierre Corneille...

La magistrate camerounaise qui a rejoint les Nations unies

Du haut de ses 60 ans, dont 34 années dans le domaine de la magistrature, Régine Esseneme a un nouveau challenge avec son élection...

Jacob Desvarieux, cofondateur de Kassav est décédé

Il était hospitalisé depuis le 12 juillet en Guadeloupe pour une infection Covid-19. Le Guitariste, chanteur, compositeur et co-fondateur de Kassav qui...

Cameroun : la première nuit de Ténor en prison

L’artiste Ténor a passé sa première nuit en prison Il est actuellement placé en détention provisoire à la prison de New-Bell à Douala ce 30...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :