Banni des réseaux sociaux, Donald Trump signe son retour sur la toile

Suspendu de la quasi totalité des réseaux sociaux le 8 janvier 2021, en raison de déclarations incendiaires, le Président Donald Trump et son épouse viennent de mettre en place une plateforme pour échanger avec leur base.

Un peu moins de trois mois après la suspension définitive de son compte Twitter où revendiquait plus de 80 millions de followers, l’ancien président américain signe son retour sur la toile. Le couple Trump a en effet lancé un site Web pour servir leurs bureaux personnels. Il est accessible sous le nom de domaine 45office.com. Comme on pouvait s’y attendre, la page d’accueil du site donne à lire une biographie élogieuse à l’endroit du 45e président des Etats-Unis d’Amérique. «Donald J. Trump a lancé le mouvement politique le plus extraordinaire de l’histoire, détrônant les dynasties politiques, battant l’establishment de Washington et devenant le premier véritable étranger élu à la présidence des États-Unis», relève le site web, qui accompagne l’ode de quelques instantanés mémorables de son passage à la Maison blanche.

Parmi la douzaine de photos, on remarque celle sur laquelle il est à bord d’Air Force One, saluant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, embrassant un bébé. D’autres photos montrent le président et Melania Trump dansant lors du bal inaugural et lors des dîners cravates noires à la Maison Blanche. Le site Web ne fait aucune mention des émeutes du Capitole dont la responsabilité a été imputée à Donald Trump

. Il en est de même de ses deux procès en destitution. Il fait référence à la manière dont «le fléau du coronavirus est arrivé de Chine» et dit que Trump «a agi tôt et de manière décisive pour interdire les voyages en provenance de Chine et d’Europe, ce qui a sauvé d’innombrables vies».

L’ancien président reviendra sur les réseaux sociaux dans deux à trois mois sur sa propre plate-forme, selon Jason Miller, le conseiller de longue date de Trump et porte-parole de la campagne 2020 du président. La nouvelle plate-forme attirera des dizaines de millions de nouveaux utilisateurs et redéfinira complètement le jeu, a ajouté Miller. À la suite de l’interdiction de Trump sur Twitter, Jared Kushner, gendre et conseiller principal de l’ancien président, est intervenu pour arrêter les efforts des assistants qui tentaient de faire passer Trump sur des plateformes de médias sociaux marginales telles que Parler et Gab.

#ctaText??#  La course nucléaire s’accélère


Les visiteurs du site Web de l’ancien président peuvent également demander une salutation personnalisée du président et de la Première Dame, ou demander que les Trump assistent à un événement. En raison du nombre élevé de demandes, la page d’accueil indique que le traitement prendra jusqu’à six semaines.
En ce qui concerne la participation des Trump à un événement, le site Web a déclaré qu’il n’y aurait pas de mises à jour de statut «en raison du volume de demandes que le président et Mme Trump reçoivent. Les demandes doivent indiquer si les médias seront présents et s’il y aura des participants notables.»

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :