Victoire de Francis Ngannou : Remy Ngono lave les Biyaistes

Dans une récente publication sur son compte Facebook, le journaliste camerounais installé en France s'insurge de la récupération démesurée des soutiens de Paul Biya dans les vivats, tant ils n'auraient pas manifesté autant d'intérêt à sa détresse durant son exil.

Le journaliste s’étonne de la réjouissance quasi collective qui a suivi la consécration de Francis Ngannou. Des déductions aussi éloquentes les unes que les autres qui sont faites au sujet de l’athlète. « Francis Ngannou est devenu le modèle de la jeunesse africaine avec son titre de champion du monde», se surprend l’homme de médias avant de se demander « S’il serait mort dans le désert ou la mer, capturé comme un esclave au désert,  les Biyamerounais et les Panafricons auraient dit qu’il méritait la mort pour avoir  a fui le pays parce qu’il ne voulait pas se débrouiller sur place comme eux. Si les autorités françaises auraient décidé de le rapatrier comme un sans-papiers, ils allaient crier:   Nous l’attendons ici. Il va lire l’heure sur le calendrier chinois», déduit-il

 Et de rappeler que tout n’a pas été facile pour celui dont le nom est sur toutes les lèvres au Cameroun en ce moment en raison d’un régime qui tente de s’arroger le mérite de la réussite d’un de ses fils «Voici donc le parcours de combattant  des   Bozayeurs  Camerounais comme Francis Nganou  au désert, dormant à la belle étoile, abandonné par le gouvernement et les représentations diplomatiques. Mais dès qu’ils vont réussir, l’honneur reviendra à Paul Biya et au BIR. On va leur demander de venir investir au pays pour partager leur  argent aux détourneurs d’impôts », regrette Remy Ngono.

« Francis Nganou est parti du Cameroun faute d’encadrement. Il a creusé le sable pour survivre. Désespéré, il s’est lancé dans le désert, a été maltraité au Maghreb, est passé par la mer pour arriver en France. Après avoir galéré comme tous les sans-papiers, le voilà hissé au sommet des arts martiaux mondiaux. C’est maintenant qu’il pourrait être reçu et présenté comme un trophée  par le premier sportif camerounais Paul Biya », écrivait le journaliste dans une récente sortie.

#ctaText??#  Cameroun : Et de 5 pour le prix de l'excellence du leadership en santé

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Blinken en Afrique ou l’histoire d’un autre échec occidental

Il faut bien le souligner : l’élite anglo-saxonne est beaucoup plus perfide que celle de l’Hexagone. Sachant analyser les échecs de ses...

Comment la Russie veut achever l’Ukraine ?

Comment l’armée russe a adapté son opération face à la résistance ukrainienne et l’aide occidentale ? Art opératif et mobilisation permanente contre...

Selon Marthe Cécile Micca, One All Sport n’est pas un équipementier mais un...

Les équipementiers sont connus dans le monde, et même quand on fait dans le Sport automobile, One All...

Bouba Kaele, Spécialiste en Marketing estime que la Fecafoot nous entraine dans une nébuleuse

L’expert en Marketing et communication réagit en ces termes à l’annonce du nouvel équipementier de la Fédération Camerounaise...

Les USA fuient le Mali ?

Une partie du personnel de l’ambassade des États-Unis au Mali est rentrée à cause des attaques terroristes près...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :