Martin Luther King : 53 ans après, son rêve aussi frais que vivant…

Engagé dans la lutte acharnée pour le respect des droits civiques, on amorce la cinquante troisième année après l'assassinat du pasteur baptiste inspirant. Regard sur l'avancée d'une cause qui a sans doute coûté la vie au natif d'Atlanta.

A tout juste 39 ans, alors que Martin Luther King est engagé comme d’habitude avec véhémence dans une grève des travailleurs à Memphis, une main malheureuse aura raison du leader des droits civiques. D’une balle fixée sur sa tête, le ségrégationniste James Earl Ray le vise alors qu’il se tenait sur le balcon à l’extérieur d’une chambre au deuxième étage du Lorraine Motel.  Sa moelle épinière en est sectionnée. Martin Luther King est déclaré mort après son arrivée à l’hôpital Saint-Joseph de cette ville du sud-ouest du Tennessee. La fin d’une autorité morale aux pérégrinations rythmées et inspirantes. Martin Luther King avait dirigé le mouvement américain pour les droits civiques du milieu des années 1950 jusqu’au jour de cette mort tragique le 4 avril 1968.

Son combat était loin de faire l’unanimité, la communauté afro-américaine étant minoritaire vivant sous le boisseau de pratiquement tous les privilèges sociaux, vivant surtout à la merci de nombreux abus en raison de la couleur de leur peau. Le traitement infligé à Rosa Parks par la police parce qu’elle avait refusé de céder sa place à un noir dans un bus de Montgomery aura été le détonateur, aux aurores de décembre 1955, du combat si cher au pasteur baptiste. L’organisation qu’il conduit va multiplier des moyens pour appeler au boycott de la compagnie de bus. S’en suivront attaques verbales, violence et la prison durant presqu’une année; la Cour suprême donnera raison à Martin Luther King et les siens en sanctionnant la compagnie de transport. Ce n’était pas la fin des vents contraires pour le pasteur. En avril 1963 il est arrêté à Birmingham dans le cadre d’une manifestation contre la ségrégation, préparatoire à une grande campagne dédiée aux droits civiques à Washington.

Martin Luther King doit davantage la renommée de son plaidoyer , de ses actions et son rayonnement à l’historique discours I have a dream (J’ai fait un rêve) prononcé le 28 août 1963 à Washington. Devant plus de 250 000 personnes, il s’est fait l’apôtre de l’égalité, de la lutte contre l’injustice en appelant à la fraternité entre Noirs et Blancs. L’allocution d’anthologie deviendra littéralement un hymne à l’espoir et l’unité…Bien plus, elle lui vaudra plusieurs rencontres mémorables dont celle avec le président John Fitzgerald Kennedy,  Willy Brandt et le Pape Paul VI. L’année d’après il reçoit le prix Nobel de la paix.  53 ans après son départ quelles avancées dans ce pays où les violences policières à l’encontre des personnes de couleur dictent leur loi dans plusieurs états. L’un des cas les plus répandus c’est celui de George Floyd.

#ctaText??#  Côte d’Ivoire : Les 5 exigences de la réconciliation (Par J.-C. Djereke)

L’Afro américain est mort lors d’une arrestation par la police le 25 mai 2020 à Minneapolis, dans l’État du Minnesota, aux États-Unis. En effet, lors de cette interpellation, un policier blanc nommé Derek Chauvin, l’a maintenu en plaquage ventral avec son genou sur sa nuque. Les images cette arrestation dégradante et la nouvelle de sa mort ont suscité une véritable levée de boucliers non sans mener à une une vague de protestations aux États-Unis et dans d’autres pays du monde. Ce qui est très loin d’être un cas isolé. L’élection de Barack Obama comme 44e président des Etats-Unis d’Amérique est sans aucun doute la matérialisation vivante du discours du 28 août 1963 à Washington. Le rêve d’une Amérique égalitaire se concrétise de jour en jour. Avec l’élection de Joe Biden l’année dernière, les USA ont assisté pour la première fois de leur histoire à la nomination d’un Afro américain à la tête du Ministère de la défense. L’ancien général Lloyd Austin est le premier chef Afro-Américain du Pentagone.

Aussi, Michael Regan est devenu le premier Afro-Américain à diriger l’Agence de protection de l’environnement (EPA), tout comme Brenda Mallory a été choisie pour superviser le Conseil sur la qualité de l’environnement. elle sera la première Afro-Américaine à occuper ce poste depuis sa création, il y a plus d’un demi-siècle. Il en est de même des autres communautés représentées en Amérique. Autant de raisons pour dire qu’au-delà d’être devenue un hymne, la vision de Martin Luther King est passablement devenue une quête permanente.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement...
« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...

Une Camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada

« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années », cette boutade tirée du Cid de Pierre Corneille...

La magistrate camerounaise qui a rejoint les Nations unies

Du haut de ses 60 ans, dont 34 années dans le domaine de la magistrature, Régine Esseneme a un nouveau challenge avec son élection...

Jacob Desvarieux, cofondateur de Kassav est décédé

Il était hospitalisé depuis le 12 juillet en Guadeloupe pour une infection Covid-19. Le Guitariste, chanteur, compositeur et co-fondateur de Kassav qui...

Cameroun : la première nuit de Ténor en prison

L’artiste Ténor a passé sa première nuit en prison Il est actuellement placé en détention provisoire à la prison de New-Bell à Douala ce 30...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :