Cameroun : L’hommage de Maurice Kamto à Mendo Zé secoue la toile

Mort des suite de maladie et toujours en détention, le départ du Pr Gervais Mendo Zé le 9 avril connait toujours un silence de tombe de Paul Biya. Dans son message à la mémoire du disparu, le président Maurice Kamto a rappelé à grand trait cette attitude finalement mortelle à l'endroit d'un ancien collaborateur. La toile s'est enflammée.

Le message de Maurice est laconique sincère et lourd de sens. Comme l’essentiel des Camerounais, il se dit attristé de cette fin malheureuse du Prof. MENDO’O ZE, ancien membre du Gouvernement et ancien Directeur général de la CRTV. « En mon nom personnel et au nom des militants et sympathisants du MRC, j’adresse à sa famille si durement éprouvée mes sincères condoléances.» Ecrit-il ce 10 avril. Au président Maurice Kamto de souligner par la suite que le disparu aurait bénéficié de plus d’humanisme de la part d’un régime qu’il a servi pendant de longues années, sans discontinuer «Le Prof. Gervais MENDO’O ZE est mort en détention, dans l’indifférence inhumaine et froide d’un pouvoir qu’il a pourtant servi avec zèle.»

Le Prof. Gervais MENDO’O ZE est mort en détention, dans l’indifférence inhumaine et froide d’un pouvoir qu’il a pourtant servi avec zèle.

Maurice Kamto

Si Maurice Kamto ne revient pas sur les erreurs imputées à l’ancien commis de l’Etat, il se dit très choqué que ce mépris machiavélique du régime Biya qui a visiblement précipité un homme agonisant à la tombe « Au nom de la dignité humaine, on aurait pu laisser le défunt, qui était déjà dans un état végétatif, mourir entouré de sa famille.» Soutient-il. Le président Maurice Kamto conclut par un subliminal message qui a eu de quoi affoler la toile « Les conditions du décès du Prof. MENDO’O ZE illustrent à souhait la vanité des choses, le cynisme et l’ingratitude du régime de M. BIYA ainsi que la vacuité du repli tribal à partir duquel le pouvoir tient en otage notre peuple.»

Les conditions du décès du Prof. MENDO’O ZE illustrent à souhait la vanité des choses, le cynisme et l’ingratitude du régime de M. BIYA ainsi que la vacuité du repli tribal à partir duquel le pouvoir tient en otage notre peuple.

Maurice Kamto

Une manière pour le président Maurice Kamto de rappeler à tous ses compatriotes combien le régime en place est inhumain, ingrat et manipulateur. Ce d’autant plus qu’on note le silence radio de Paul Biya depuis la mort de Gervais Mendo Zé hier soir. Il a doublement de quoi surprendre lorsqu’on sait que l’homme lui aura été fidèle durant le plus clair de son temps, et surtout quand sait que Paul Biya s’est empressé d’adresser ses condoléances officielles suite à la mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II. Il n’a jusqu’ici rien dit au sujet de son ancien collaborateur.

#ctaText??#  Cameroun : les USA offrent 10 000 millions de tonnes de riz, destin "Orcaïque" ?

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Achille Mbembe: «L’inconscient raciste de la Suisse la préserve de reconnaître son rôle négatif...

Depuis le 11 juillet, le Cameroun a les yeux rivés sur Genève. Presque comme chaque été, son président, Paul Biya, loge à...

Cameroun : ils racontent leurs journées de villes mortes dans les régions anglophones

C'est un lundi matin agréablement froid et vivifiant dans la ville de Buea, à environ 70 km de Douala, la capitale économique...

Cameroun : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC... Parce que ceux qui y étaient à notre place le quittent. Je pense...

Cameroun : 6 soldats tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

C’est le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari qui a révélé l’information de ce sérieux coup à l’armée camerounaise. L’autorité...

Le Cameroun parmi les pays les plus touchés par le terrorisme en 2021

Les constats sont de plus en plus alarmants, les groupes extrémistes État islamique et Al-Qaïda et leurs adeptes gagnent en influence sur...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :