Joe Biden et Kamala Harris humilient Paul Biya

Prévu se tenir du 22 au 23 avril prochain à Washington, un sommet international dénommé « Biden-Harris/Global Summit on Climate », verra la participation de quelque 40 chefs d'Etats du monde. S'il avait eu l'habitude de ses grandes assises en raison de la position stratégique du Cameroun dans la sous région et de son engagement pour les questions climatiques, le président Paul Biya ne figure par dans la liste des présidents attendus à Washington.

S’il y a pourtant un terrain sur lequel depuis qu’il est au pouvoir il a peut-être montré une certaine constance sur le terrain diplomatique, c’est celui de l’environnement où il a régulièrement pris part aux grands sommets internationaux, vu la place du Cameroun dans la protection de l’environnement au Bassin du Congo, considéré comme le second poumon de la planète après l’Amazonie. De Copenhague à Paris, il a toujours été présent. Mais, l’administration Biden et Harris semble ne pas attacher un intérêt à l’engagement de Paul Biya. Ainsi le premier sommet des nouveaux occupants de la Maison Blanche baptisé « Biden-Harris/Global Summit on Climate » se tiendra du 22 au 23 avril à Washington. Compte tenu de la pandémie du coronavirus, l’événement sera en streaming sur internet et accessible au public.

Sur les 40 pays invités, Cinq présidents africains y figurent: Ali Bongo Ondimba du Gabon, Uhuru Kenyatta du Kenya, Muhammadu Buhari du Nigeria, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo. La présence du Nigeria et l’Afrique du Sud s’explique par le fait que ce sont les premières puissances industrielles, et par ricochet polluantes du continent. Pour le Bassin du Congo les américains ont choisi le Gabon et la RDC. Paul Biya ne sera donc pas à ce grand rendez-vous sur le climat. Si l’invitation de la RDC est visiblement naturelle vu l’étendue de ce pays, les américains ont préféré le jeune Omar Bongo qui ne s’est pourtant pas encore bien remis de son récent AVC à « l’homme lion » Paul Biya.

Boris Bertolt

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Achille Mbembe: «L’inconscient raciste de la Suisse la préserve de reconnaître son rôle négatif...

Depuis le 11 juillet, le Cameroun a les yeux rivés sur Genève. Presque comme chaque été, son président, Paul Biya, loge à...

Cameroun : ils racontent leurs journées de villes mortes dans les régions anglophones

C'est un lundi matin agréablement froid et vivifiant dans la ville de Buea, à environ 70 km de Douala, la capitale économique...

Cameroun : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC... Parce que ceux qui y étaient à notre place le quittent. Je pense...

Cameroun : 6 soldats tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

C’est le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari qui a révélé l’information de ce sérieux coup à l’armée camerounaise. L’autorité...

Le Cameroun parmi les pays les plus touchés par le terrorisme en 2021

Les constats sont de plus en plus alarmants, les groupes extrémistes État islamique et Al-Qaïda et leurs adeptes gagnent en influence sur...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :