COVID-19-COVAX : Arrivée de doses de vaccin contre la COVID-19 au Cameroun

Yaoundé, 18 avril 2021 – Plus de 391 200 doses de vaccin contre la COVID-19, expédiées par l'intermédiaire de COVAX, un partenariat entre la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (CEPI), Gavi, l'UNICEF et l'OMS, sont arrivées le 17/04/2021 au Cameroun à l’aéroport international de Nsimalen autour de 19h 15 minutes.

C’est une étape historique vers l’objectif d’assurer une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier, dans le cadre de ce qui sera la plus grande opération d’achat et de fourniture de vaccins de l’histoire. Cette livraison fait partie d’une première vague d’arrivées sur la première dotation de 1,752,000 vaccins Astra Zeneca-Sabin Institute of India offerte par l’initiative COVAX au pays, qui se poursuivra dans les jours et les semaines à venir.

Le pays s’est prononcé pour l’utilisation du vaccin Astra Zeneca qui répond aux conditions de conservation existantes dans le pays (entre 2°et 8°C). Un plan de déploiement du vaccin contre la COVID-19 au Cameroun a été validé par le pays et approuvé par l’initiative COVAX. Il y’a plus d’un an que le Cameroun enregistrait son premier cas de COVID-19. Dès ce moment, des mesures préventives ont été prises pour stopper la propagation de cette maladie qui hélas a causé des pertes en vies humaines, laissant ainsi les familles en émoi. C’est en décembre 2020 que le Gouvernement du Cameroun avait introduit sa demande de vaccin contre la COVID-19, et aujourd’hui nous recevons encore une nouvelle vague de plus de 391 200 doses de type Astra Zeneca-Sabin acheminée dans le pays par l’entremise de COVAX. A n’en point douter, ces vaccins qui ne sont qu’une partie des 1,752,000 doses à venir, contribueront efficacement à stopper la propagation du Covid 19 au Cameroun. Evidemment, le respect scrupuleux des mesures barrières reste et demeure un comportement citoyen que tout individu devrait adopter.

« Le gouvernement camerounais se réjouit de ce fait des très bonnes relations qui le lie au Système des Nations Unies en le remerciant grandement pour ce geste qui sauvera encore des vies. Le Ministère de la Santé Publique, en ce qui le concerne, par l’entremise du Programme Elargi de Vaccination (PEV), assurera les activités de vaccination contre la COVID-19 en sites fixés sur l’ensemble du territoire national. Les vaccins sont là, alors protégeons nous et protégeons notre entourage ! » a déclaré Malachie Manaouda, Ministre de la Santé Publique au Cameroun. 

« Avec la flambée des contaminations observées ces dernières semaines, les vaccins COVAX arrivent à point nommé au Cameroun pour réduire la dynamique des transmissions. Ceci permettra de diminuer la pression exercée sur le système de soins de santé en protégeant les travailleurs de la santé, les personnes âgées, et celles avec des comorbidités. Tout en vaccinant le plus grand nombre le plus rapidement possible, le respect des mesures barrières pour prévenir les contaminations reste essentiel.  L’OMS encourage l’ambition du Gouvernement Camerounais de vacciner toutes les populations éligibles contre la COVID-19 tout en renforçant son Programme Elargi de Vaccination en particulier et le système de santé en général » a dit Phanuel Habimana, le Représentant de l’OMS au Cameroun.

« Le combat contre la COVID 19 doit être mené par tous afin d’éradiquer cette pandémie qui a fait et continue à faire des ravages dans le monde entier. Le Cameroun n’a pas été épargné et à cause de cette pandémie, de nombreux enfants ont été privé de plusieurs de leurs droits comme ceux à l’éducation, à la protection, à la santé ou à la vaccination, car les parents fréquentent moins les formations sanitaires, laissant ces enfants à la merci de maladies évitables. L’arrivée de ces vaccins marque à coup sûr une étape très importante dans la lutte contre la COVID 19 au Cameroun. Il ne reste plus qu’à encourager les uns et les autres à se faire vacciner car la vaccination reste le meilleur outil pour éviter de contracter et de répandre des maladies mortelles, y compris la COVID-19. Ce geste citoyen permettra de sauver des vies mais aussi, par voie de conséquence, de favoriser la promotion et le respect des droits de l’enfant » a mentionné, Jacques Boyer, Représentant de l’UNICEF au Cameroun.

« Pour gagner la bataille contre cette pandémie, la vaccination doit être accessible à tous, dans le monde entier. Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne le sera pas. L’Union européenne, avec ses États membres et la Banque européenne d’investissement est très fière de participer à cet effort à travers 2,2 milliards d’euros de dons et d’investissements ». S. E. Ramón María Moreno González, Equipe Europe, Ambassadeur d’Espagne au Cameroun

#ctaText??#  Urgent : Paul Biya quitte le Cameroun pour l'Europe

« Une action internationale concertée est le seul moyen de mettre fin à la pandémie du COVID-19. Nous avons utilisé notre diplomatie de premier plan et l’aide britannique pour faire avancer ce dossier. Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à soutenir COVAX avec 548 millions de livres sterling et nous avons constamment poussé la communauté internationale à l’intensifier et à le soutenir. Nous sommes ravis que le premier envoi de COVAX soit arrivé au Cameroun » S.E. Dr. Christian Dennys-McClure, Haut-Commissaire de la Grande Bretagne au Cameroun

« Le COVID-19 nous a montré qu’aucune nation ne peut agir seule face à une pandémie. Les États-Unis sont engagés dans la réponse mondiale à la pandémie de COVID-19 et sont le plus grand donateur à soutenir COVAX. La mise en œuvre rapide et soutenue de solides campagnes de vaccination contre le COVID-19 au Cameroun est essentielle pour protéger la santé des camerounais et contrôler cette pandémie ». Vernelle Trim FitzPatrick, U.S. Embassy Chargé d’Affaires a.i.

« C’est un moment important pour le Cameroun, le continent africain et COVAX – nous rapprochant de notre objectif commun d’assurer un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19 », a déclaré Dr Pietro Di Mattei, Responsable Pays de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Gavi se réjouit de voir l’ambition de la Facilité COVAX se concrétiser avec cette première vague de livraisons qui protégera les plus vulnérables, y compris les travailleurs de la santé en première ligne dans la lutte contre cette pandémie au Cameroun. »

« Depuis le début de cette pandémie, les fabricants de vaccins n’ont ménagé aucun effort pour accélérer le développement, la production, l’enregistrement et l’accès équitable à des vaccins de haute qualité. Les fabricants de produits pharmaceutiques sont des partenaires fondateurs engagés de l’ACT Accelerator et de COVAX, et nous sommes ravis que, pour la première fois dans l’histoire des pandémies, les vaccins soient rapidement déployés de manière coordonnée dans le monde entier. Un autre effort majeur est le passage à l’échelle de la fabrication de vaccins de zéro à des millions en quelques mois. Étant donné que la production de vaccins est un processus complexe, avec une telle mise à l’échelle, il y aura inévitablement des défis à relever ; nous continuerons de travailler en collaboration pour trouver des solutions et unir nos efforts pour écrire l’histoire ». Thomas Cueni, Directeur général, Fédération internationale des associations et fabricants de produits pharmaceutiques (IFPMA) « Le réseau des fabricants de vaccins des pays en développement (DCVMN) a fermement soutenu toutes les parties prenantes pendant cette période sans précédent de la pandémie COVID-19 et s’est efforcé de développer, fabriquer et déployer des vaccins COVID-19 en un laps de temps record de 10 à 12 mois. Dans le cadre de la collaboration et de la solidarité mondiales, nous nous tenons côte à côte dans cette entreprise. » Sai D. Prasad, Président, Réseau des fabricants de vaccins des pays en développement (DCVMN)


Avec l’appui de ses partenaires, notamment Gavi, l’OMS et l’UNICEF, le PEV (programme élargi de vaccination ) procédera à la formation du personnel de santé sur les aspects logistiques et à la sensibilisation de la population avant les opérations de vaccination proprement dites. Depuis plusieurs mois, les partenaires de COVAX soutiennent les gouvernements et les partenaires dans leurs efforts de préparation, en prévision de ce moment. Ils ont été particulièrement actifs dans leur collaboration avec certains des pays les plus pauvres du monde pour garantir un accès mondial et équitable aux vaccins contre la COVID-19. La première phase d’introduction du vaccin pour l’année 2021 ciblera 5 415 226 soit environ 20% de la population totale du pays repartie en cible plus vulnérables.

Communiqué conjoint Minsanté, Gavi, OMS, UNICEF, CEPI

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Achille Mbembe: «L’inconscient raciste de la Suisse la préserve de reconnaître son rôle négatif...

Depuis le 11 juillet, le Cameroun a les yeux rivés sur Genève. Presque comme chaque été, son président, Paul Biya, loge à...

Cameroun : ils racontent leurs journées de villes mortes dans les régions anglophones

C'est un lundi matin agréablement froid et vivifiant dans la ville de Buea, à environ 70 km de Douala, la capitale économique...

Cameroun : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC... Parce que ceux qui y étaient à notre place le quittent. Je pense...

Cameroun : 6 soldats tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

C’est le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari qui a révélé l’information de ce sérieux coup à l’armée camerounaise. L’autorité...

Le Cameroun parmi les pays les plus touchés par le terrorisme en 2021

Les constats sont de plus en plus alarmants, les groupes extrémistes État islamique et Al-Qaïda et leurs adeptes gagnent en influence sur...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :