Tchad-Après Déby : Les rebelles préparent leur offensive

Engagé depuis le 11 avril dans la lutte pour la libération de leur pays, le Tchad, la mort inattendue du président Idriss Deby Itno n'a rien pour les refréner les partisans de la FACT dans la quête du changement.

C’est un communiqué de presse de Kingabé Ogouzeïmi de Tapol, le Coordinateur politique chargé de la communication du Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT) qui est venu réitérer la détermination du mouvement après la mort de celui contre qui ils s’opposaient. S’ils prennent acte de la mort d’Idriss Déby Itno, ils invitent leurs compatriotes à faire preuve de réalisme « nous ne devons laisser entrevoir rien de flottant ni d’indécis. Nous avons donc le devoir de vous présenter la réalité telle qu’elle se présente dans notre pays au moment où je vous parle.» Et de préciser la raison de l’insatisfaction du FACT, « le Tchad n’est pas une monarchie. Il ne peut y avoir de dévolution dynastique du pouvoir dans notre pays», écrit Kingabé Ogouzeïmi. Une raison suffisante de préparer une offensive contre le conseil militaire institué pour 18 mois au sommet de l’Etat «  Les forces de la résistance nationale du Front pour l’Alternance et la Concorde font route en ce moment même vers N’Djaména.

Avec assurance, mais surtout avec courage et détermination…La paix dans notre pays ne peut durer si l’on essaie d’imposer des conceptions fantaisistes auxquelles les tchadiens ont tourné le dos. Nous appelons au respect des droits inaliénables du Peuple tchadien à s’autodéterminer. Le Tchad n’est pas une monarchie. Les forces de la résistance nationale sont aux portes de N’Djaména. Nous sommes là pour faire sonner les cloches non pas de la haine ni de la division, mais pour faire sonner les cloches de la Paix et de la nouvelle espérance. Et quand elles sonneront, il n’y aura plus de mains au Tchad pour battre le Tambour de la guerre. Peuple du Tchad, faite de l’espoir et de l’engagement un code de conduire et d’effort pour un présent heureux, et un avenir encore plus heureux pour nos enfants. La volonté des peuples est en partie la volonté de Dieu.» S’indigne le communicant qui engage ses compatriotes à être unis, à faire preuve de courage, mais surtout d’espoir devant ce défi considérable « Aucun défi n’est surmontable pour un peuple qui se présente uni face à son destin.» Rassure-t-il .

#ctaText??#  Ils n'ont jamais aimé Idriss Deby Itno

Rappelons que la mort du président Idriss Déby Itno a donné lieu le 20 avril à la mise sur pied d’un conseil militaire-qui va assurer la transition pendant 18 mois-dirigé par Mahamat Idriss Déby l’un des fils du défunt président tchadien âgé de 37 ans. L’entité a directement procédé à l’instauration d’un couvre-feu sur l’étendue du territoire et à la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres du Tchad.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Un artiste confirme que Sankara n’est pas mort

C’est littéralement le premier hommage de cet ordre à la mémoire du héros panafricain plus de 30 années...

Succession Déby Itno : GENERATION-90 appelle à des sanctions de l’UA contre le Tchad...

I. Les FAITS La mascarade électorale du 11 avril 2021 au Tchad, boycottée par l’opposition, a marqué l’entrée en...

Scandale en Françafrique : Un terroriste français arrêté en RCA avec… armes et bagages...

Juan Rémy Quignolot, 55 ans depuis le 17 janvier  dernier, se sera finalement révélé un pauvre guignol (!), lui qui a été...

Cameroun : Joshua Osih exclu du SDF

Le NEC vient de trancher, le numéro 2 du SDF qui est joshua osih risque l'exclusion du Social Democratic Front dans...

Palestine : L’armée d’occupation israélienne réprime sauvagement les jeunes mobilisés contre le vol des...

Tous les soirs sans exception, alors qu’ils organisent une veillée pour empêcher les colons de s’emparer de leurs maisons, les forces d’occupation...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :