Ils n’ont jamais aimé Idriss Deby Itno

Alors que le départ du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, a plongé la communauté internationale dans le deuil et la désolation, le bal des hommages a dévoilé le désintérêt réel de certains leaders africains qui se retrouvaient pourtant dans le cercle fermé des amis de confiance du regretté président.

Comme on pouvait s’y attendre, des hommages ont plu du monde entier après le départ tragique du président du Tchad, Idriss Deby Itno. Dans le répertoire des dirigeants africains, il y en a à qui Idriss Deby aurait rendu un plus vibrant hommage, en raison des liens qui les unissent depuis plusieurs décennies, mais davantage au regard des problèmes qu’ils ont toujours surmonté ensemble. Dans ce cercle fermé on a remarqué deux personnalités. Le Congolais Denis Sassou N’Guesso a été un partisan du moindre effort pour ce qui est de l’hommage rendu au défunt président. Le président Itno avait toujours fait siens des tourments du Congo-Brazzaville. Il a œuvré pour la paix dans ce pays (comme dans l’essentiel de ses pays voisins) à travers plusieurs actions civilo-militaires. Bien au-delà, il a toujours assisté son voisin Sassou N’Guesso dans les bons et les mauvais moments.

Le cas le plus récent c’est lors de l’investiture du président congolais le 17 avril dernier. Malgré l’insécurité qui menaçait son pays depuis le 11 avril-après l’élection présidentielle-le président Deby s’était personnellement rendu à Brazzaville pour cette circonstance heureuse. Il a été donné de constater l’absence de Denis Sassou N’Guesso aux obsèques officielles d’Idriss Deby, l’une des dernières occasions de lui rendre un dernier et vibrant hommage. Le Président du Congo s’est contenté de se rendre à l’Ambassade du Tchad à Brazzaville, afin de signer le livre des condoléances ouvert à la suite du décès du Maréchal Président.

Idriss Deby à Brazzaville à l’occasion de l’investiture de Sassou N’Guesso

Idriss Déby Itno n’aurait pas agi de la sorte si le malheur avait emporté son présidentiel ami et voisin. Il n’aurait pas lâché ouvertement la famille du Camerounais Paul Biya dans les mêmes conditions. Idriss Deby s’était toujours mis aux côtés du Cameroun dans la lutte contre les grandes menaces qui secouent le continent et la sous-région. Il ne restait pas muet devant des crises internes qui tourmentaient les Camerounais.

#ctaText??#  Cameroun : Paul BIYA pleure à nouveau « sa CAN »

On se souvient qu’en 2016, lors que le Cameroun avait été frappé le 21 octobre par un déraillement aux dégâts humains importants à Eséka, au-delà d’un émissaire ou d’un message sur les réseaux sociaux, Idriss Deby avait personnellement fait le déplacement à Yaoundé, pour essuyer les larmes de son homologue camerounais. Un geste qui avait tellement marqué Paul Biya, qu’il a lancé la très connue boutade << c’est dans des moments difficiles qu’on reconnaît ses vrais amis>>. A l’occasion du décès tragique de celui sur l’amitié duquel il pouvait compter, Paul Biya s’est contenté de publier un laconique message sur son compte Twitter et de se faire représenter par l’un de ses ministres -Joseph Beti Assomo, Ministre délégué chargé de la défense. Si le président Maréchal Idriss Deby Itno pouvait placer un commentaire, il dirait sans doute sa déception à l’endroit de ceux à qui il a toujours témoigné son amitié, mais qui se sont dérobés dans son ultime moment difficile.

Paul Biya et Idriss Deby en 2016 à Yaoundé
Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Israël : Ce qu’on ignore sur Naftali Bennett, le remplaçant de Netanyahu

Naftali Bennet est un juif religieux dont la fortune est chiffrée à plusieurs centaines de millions de dollars,...

Cameroun-Urgent : Yaoundé séquestre un journaliste

C'est le site d'information Mimi Mefo Info (MMI) qui a publié l'information ce 13 juin 2021. Le média indique Theodore Mih...

Absence ou présence de Maurice Kamto au Meeting de Paris : Wilfried Ekanga...

Karl Marx disait : " Un spectre hante l'Europe, le spectre du communisme ", et je vais ajouter : " Un spectre...

Cameroun : Paul BIYA pleure à nouveau « sa CAN »

À un peu moins de 7 mois de la tenue de la Grand-messe du football africain, l’incertitude est grande relativement à sa...

Menaces de mort contre Laurent Gbagbo : Christian Vabé met en garde et annonce...

Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) a appris par voie de presse que le Président Laurent Gbagbo serait...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :