Cameroun-Crise anglophone : Les prêtres enlevés

Au cours des deux dernières semaines, six prêtres et missionnaires catholiques romains ont été enlevés, et une église attaquée avec un bilan d’au moins deux morts et 11 blessés. Le clergé crie au ras-le-bol.

L’Église catholique romaine du Cameroun a déclaré dans un communiqué de presse mardi que les prêtres sont attaqués, enlevés, torturés et tués en mage du conflit qui a cours dans les régions à majorité anglophone du Cameroun depuis 2016. Le Révérend Père Humphrey Tatah Mbui, directeur des communications de la Conférence épiscopale nationale des évêques catholiques du Cameroun, a déclaré qu’au moins six prêtres ont été torturés par les militaires ou les rebelles au cours des deux dernières semaines. « L’église prêche la paix. Elle enseigne qu’il ne peut y avoir de paix sans justice et sans vérité », a rappelé l’homme de Dieu. Et d’ajouter que « L’Église doit continuer à insister sur cette justice et cette vérité, en toute saison et hors saison. Et lorsque l’Église dit la vérité, elle n’est souvent pas bien accueillie par l’un ou l’autre camp. De nombreuses paroisses ont été fermés ou ne fonctionnent pas comme elles le devraient », regrette le Révérend Père Humphrey Tatah Mbui.

Dans un communiqué de presse, l’armée camerounaise a précisé que l’arrestation du révérend père Sylvester Ngarbah Nsah dans le village de Vekovi, au nord-ouest du pays, le 4 juin, était lié à sa collaboration avec les groupes armés séparatistes. Une détention arbitraire qui fait suite à celle du révérend père Christopher Eboka. Ce dernier avait été enlevé le 22 mai dans le sud-ouest par rebelles avant d’être relâché 10 jours plus tard. Les séparatistes avaient déclaré la guerre à l’Eglise catholique. Raison suffisante pour lui de déduire que « L’église a été prise en tenaille entre les combattants séparatistes d’une part, et l’armée camerounaise d’autre part ». Les menaces sur la vie des prêtres, les attaques des espaces de prière sont fréquentes. Les prêtres étant soupçonnés par les deux camps engagés dans le confit d’avoir choisi d’aider leur adversaire. L’église déplore à ce jour, la mort de 2 personnes et près de 11 blessées.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Israël : Ce qu’on ignore sur Naftali Bennett, le remplaçant de Netanyahu

Naftali Bennet est un juif religieux dont la fortune est chiffrée à plusieurs centaines de millions de dollars,...

Cameroun-Urgent : Yaoundé séquestre un journaliste

C'est le site d'information Mimi Mefo Info (MMI) qui a publié l'information ce 13 juin 2021. Le média indique Theodore Mih...

Absence ou présence de Maurice Kamto au Meeting de Paris : Wilfried Ekanga...

Karl Marx disait : " Un spectre hante l'Europe, le spectre du communisme ", et je vais ajouter : " Un spectre...

Cameroun : Paul BIYA pleure à nouveau « sa CAN »

À un peu moins de 7 mois de la tenue de la Grand-messe du football africain, l’incertitude est grande relativement à sa...

Menaces de mort contre Laurent Gbagbo : Christian Vabé met en garde et annonce...

Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) a appris par voie de presse que le Président Laurent Gbagbo serait...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :