Cameroun : Paul BIYA pleure à nouveau « sa CAN »

Alors que les autorités camerounaises multiplient des déclarations pour rassurer l’opinion de ce que la CAN 2021 aura bel et bien lieu au Cameroun, malgré la récente mesure inquiétante de la CAF, tout porte à croire que le scénario d’un report est de nouveau inévitable.

À un peu moins de 7 mois de la tenue de la Grand-messe du football africain, l’incertitude est grande relativement à sa tenue effective au Cameroun. Le report de la cérémonie de tirage au sort par la Confédération Africaine de Football est un élément majeur qui fonde les inquiétudes. Si le COVID-19 est la principale raison avancée pour justifier cette irrégularité, la vérité est bien au-delà. Les autorités de Yaoundé ne savent pas à quand est programmée cette cérémonie de tirage au sort, mais tiennent quelques arguments pour rassurer les populations camerounaises. « A la demande de la CAF, le Comité local d’organisation (COL) du Cameroun a accepté de reporter le tirage au sort de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021 pour des raisons logistiques liées à la pandémie de Covid-19 », renseigne la déclaration des autorités locales chargées de l’organisation de la compétition.

Le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, a indiqué qu’il s’agit de « Fake news et des publications visant à jeter le discrédit sur notre pays en créant une psychose chez les fans du football ». Il a été rejoint dans cette lancée par le président de la Fécafoot Seidou Mbombo Njoya. A contrario, des nouvelles ont renforcé l’idée selon laquelle l’Algérie et certains pays du Maghreb se positionnent déjà comme une alternative au Cameroun. Le président de la Fédération algérienne de Football, Amara Charaf-Eddine, a démenti l’information concernant son pays. Il demeure cependant un goulot d’étranglement incontournable, l’état d’avancement des infrastructures camerounaises devant abriter la compétition. On note un retard inquiétant dans l’ensemble dans l’évolution des chantiers.

C’est en effet de 7 ans que l’organisation de la biennale du football africain a été confiée au Cameroun. La lenteur dans la livraison des infrastructures a entraîné au retrait de la compétition au Cameroun en 2019. Le scénario semble devoir se reproduire à bien y regarder. Le réseau routier du Cameroun est dans un état déplorable, qui n’est pas favorable à la compétition. Aussi, le stade d’Olembe prévu pour servir de cadre à la cérémonie d’ouverture n’est pas encore livré. Ce qui renforce davantage les inquiétudes.

#ctaText??#  Cameroun : 50 combattants de Boko Haram se rendent

La visite du secrétaire général de la CAF, Véron Mosengo-Omba du 14 au 16 juin permettra de lever un coin de mystère sur cette situation tant il va rencontrer des officiels camerounais en charge de l’organisation au plan local. Mais Paul Biya n’est pas loin de mordre à nouveau la langue. Malgré son assurance et les déclarations positives de l’ancien président de la CAF, Ahmad Ahmad en visite à Yaoundé 2018. Le Cameroun s’était vu écarté de l’organisation le 30 novembre 2018 à Accra lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la Confédération africaine de football. Les ingrédients d’un nouveau retrait ne manquent pas.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :