Cameroun : Le Festico 2021 s’achève sur une note positive

La 9e édition du Festival international des images comiques s’est tenue du 8 au 12 juin 2021 dans la ville de Yaoundé et ses environs. Malgré les impacts de la pandémie du Covid-19, l’événement a tenu toutes ses promesses.

La cérémonie de clôture de la neuvième édition du Festival international des images comiques, le 12 juin dernier, a été sans conteste la plus belle séquence de cet événement. Elle a réuni le public inconditionnel du Festico, ses acteurs et plusieurs grands noms du cinéma dont Jacobin Yarro, Françoise Elong. Un moment historique qui a été le clap de fin de ce rendez-vous annuel, meublé durant cinq jours par des rencontres professionnelles, des ateliers, des Master class, une quinzaine de projections à la salle de cinéma Sita Bella.

L’événement a davantage marqué les esprits en raison de plusieurs innovations. On peut parler des projections dans les villes périphériques de Yaoundé, à l’instar d’Obala, Monatélé, Evodoula et Okola et une soirée spéciale web séries gabonaises. Si le Festico a toujours eu des invités durant les éditions précédentes, « cette fois-ci, nous avons décidé lors de notre soirée spéciale webséries de la dédier au Gabon. Parce que nous avons remarqué que le Gabon est en plein essor, afin que le public africain sache qu’on fait du Cinéma au Gabon. Les gens sont seulement tournés vers l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique du Nord alors qu’en Afrique centrale, il y a des gens qui font des choses. Mais comme ce sont des petits pays, géographiquement parlant, les gens pensent que rien ne se passe là-bas. » , explique Ferdinand Engo, le Délégué général du Festico.

L’enthousiasme du comité d’organisation du Festico s’est heurté aux multiples impacts du coronavirus. En effet, les restrictions liées à la maladie n’ont pas permis au festival de bénéficier de tous ses soutiens habituels. « J’ai perdu beaucoup de partenaires avec la survenue de la pandémie. Il y a certains partenaires qui ont réduit leur budget alloué au festival. Et le gouvernement nous a demandé de ne pas trop communiquer pour éviter d’avoir trop de personnes en salle », reconnaît Ferdinand Engo. Une situation qui n’a rien enlevé à l’engouement des habitués du festival.

#ctaText??#  Maurice Kamto passe à l'offensive à Douala : « Si on nous impose la bagarre, alors on fera la bagarre »
Instantané de la salle de cinéma Sita Bella le 12 juin 2021 pendant la 9 e édition du Festico

Le comité d’organisation se félicite de la bonne fréquentation de tous les sites dédiés à la 9e édition du Festico. La qualité de l’organisation tient à la détermination du comité d’organisation, mais aussi à la qualité des productions présentées. « Mais il y a encore des efforts à faire au niveau de l’organisation parce que le festival devient de plus en plus grand. J’ai une équipe dynamique certes, mais il faut mettre un plus de rigueur, il faut chercher plus de moyens en mettant les bouchées doubles, pour toucher toutes les personnes qui sont susceptibles de nous accompagner », avoue Ferdinand Engo.

L’équipe du Festico en séance de travail

L’ambition du délégué général du Festico est toujours un peu plus grande. Il caresse le rêve que le festival soit aussi fréquenté et populaire que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Pour l’édition prochaine, le Festico disposera de 20 espaces de projections plein air dans la ville de Yaoundé et ses environs en dehors des projections dans la salle de Cinéma Sita Bella. L’idée des organisateurs est de permettre à chaque Camerounais d’avoir un lien même indirect avec le Festival.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Être réfugié : quelles en sont les implications ?

Que savoir sur les réfugiés ? Est qualifiée de réfugié toute personne ayant déserté son pays d’origine en raison du risque qu’elle courait d'être...

CAN 2021 : le COCAN recrute des entreprises illégales

Dans le cadre des préparatifs de la CAN, le Ministre des Sports vient de faire le choix de l'entreprise qui va accompagner...

CAN 2021-Retard du stade d’Olembé Narcisse Mouelle Kombi s’explique enfin

La livraison du stade d’Olembe était prévue pour le 30 novembre dernier et sa prise de possession...

Cameroun : mort du Pr Lemogoum Daniel, Cardiologue et président de la Fondation du...

Pr Lemogoum Daniel a définitivement rangé sa blouse. Le cardiologue et président de la Fondation du cœur est décédé ce 3 décembre...

Cameroun-Taxation des transferts d’argent : les vérités de Maurice Kamto

Le projet de loi des finances 2022 en discussion à l’Assemblée Nationale pour adoption actuellement dispose en son chapitre IV l’institution d’une...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :