Cameroun : Le Festico 2021 s’achève sur une note positive

La 9e édition du Festival international des images comiques s’est tenue du 8 au 12 juin 2021 dans la ville de Yaoundé et ses environs. Malgré les impacts de la pandémie du Covid-19, l’événement a tenu toutes ses promesses.

La cérémonie de clôture de la neuvième édition du Festival international des images comiques, le 12 juin dernier, a été sans conteste la plus belle séquence de cet événement. Elle a réuni le public inconditionnel du Festico, ses acteurs et plusieurs grands noms du cinéma dont Jacobin Yarro, Françoise Elong. Un moment historique qui a été le clap de fin de ce rendez-vous annuel, meublé durant cinq jours par des rencontres professionnelles, des ateliers, des Master class, une quinzaine de projections à la salle de cinéma Sita Bella.

L’événement a davantage marqué les esprits en raison de plusieurs innovations. On peut parler des projections dans les villes périphériques de Yaoundé, à l’instar d’Obala, Monatélé, Evodoula et Okola et une soirée spéciale web séries gabonaises. Si le Festico a toujours eu des invités durant les éditions précédentes, « cette fois-ci, nous avons décidé lors de notre soirée spéciale webséries de la dédier au Gabon. Parce que nous avons remarqué que le Gabon est en plein essor, afin que le public africain sache qu’on fait du Cinéma au Gabon. Les gens sont seulement tournés vers l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique du Nord alors qu’en Afrique centrale, il y a des gens qui font des choses. Mais comme ce sont des petits pays, géographiquement parlant, les gens pensent que rien ne se passe là-bas. » , explique Ferdinand Engo, le Délégué général du Festico.

L’enthousiasme du comité d’organisation du Festico s’est heurté aux multiples impacts du coronavirus. En effet, les restrictions liées à la maladie n’ont pas permis au festival de bénéficier de tous ses soutiens habituels. « J’ai perdu beaucoup de partenaires avec la survenue de la pandémie. Il y a certains partenaires qui ont réduit leur budget alloué au festival. Et le gouvernement nous a demandé de ne pas trop communiquer pour éviter d’avoir trop de personnes en salle », reconnaît Ferdinand Engo. Une situation qui n’a rien enlevé à l’engouement des habitués du festival.

Instantané de la salle de cinéma Sita Bella le 12 juin 2021 pendant la 9 e édition du Festico

Le comité d’organisation se félicite de la bonne fréquentation de tous les sites dédiés à la 9e édition du Festico. La qualité de l’organisation tient à la détermination du comité d’organisation, mais aussi à la qualité des productions présentées. « Mais il y a encore des efforts à faire au niveau de l’organisation parce que le festival devient de plus en plus grand. J’ai une équipe dynamique certes, mais il faut mettre un plus de rigueur, il faut chercher plus de moyens en mettant les bouchées doubles, pour toucher toutes les personnes qui sont susceptibles de nous accompagner », avoue Ferdinand Engo.

L’équipe du Festico en séance de travail

L’ambition du délégué général du Festico est toujours un peu plus grande. Il caresse le rêve que le festival soit aussi fréquenté et populaire que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Pour l’édition prochaine, le Festico disposera de 20 espaces de projections plein air dans la ville de Yaoundé et ses environs en dehors des projections dans la salle de Cinéma Sita Bella. L’idée des organisateurs est de permettre à chaque Camerounais d’avoir un lien même indirect avec le Festival.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :