Cameroun-Affaire Malicka : ce qui attend Martin Camus Mimb

Ecroué à la prison centrale de Douala de New-Bell ce 16 juillet 2021, le journaliste sportif y est provisoirement détenu après un arrêt du Tribunal de première instance de Bonanjo tout comme son coaccusé Wilfried Eteki. Si l’ouverture du procès dans cette affaire est prévue pour le 22 juillet prochain, le journaliste est conscient du sort qui pourrait lui être réservé à l’issue des audiences.

Un mois après les images intimes surréalistes prises par les soins de Wilfried Eteki et Martin Camus Mimb, ils ont commencé à solder leurs comptes avec la justice. Les deux hommes ont été placés sous mandat de détention provisoire à la prison centrale de Douala ce 16 juillet 2021 après 2 nuits à la Police judiciaire (PJ) de Bonanjo et deux auditions chez le juge. Le journaliste sportif et son ami, l’ancien entraineur de l’équipe nationale féminine de Taekwondo sont soupçonnés d’avoir abusé de la jeune Malicka Bayemi et d’avoir ensuite divulgué sa nudité sur la toile. 5 avocats se sont saisis de l’affaire avec méthode pour ce début de résultat.

S’il faudra attendre le verdict du procès qui s’ouvre ce 22 juillet pour être définitivement fixé sur la sanction réservée aux deux adultes perfides, les accusations portées contre eux laissent entrevoir une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans selon la Loi camerounaise à savoir : « publications obscènes, propagation de fausses nouvelles, proxénétisme et diffamation. ». Il nous revient que le conseil de la victime a parallèlement déposé une plainte à la Police judiciaire. Une procédure qui a visiblement donné un coup d’accélérateur à la procédure. Eclatée le 16 juin 2021, l’affaire avait suscité indignation et levée de boucliers sans repartie au Cameroun.

Dans une mise au point sur sa page Facebook officielle le journaliste avait ouvertement nié les faits « il circule depuis tout à l’heure sur les réseaux, les photos d’une jeune dame dans mon bureau à RSI, dans des positions inconfortables. Il est important de porter à l’attention de tous que cette jeune dame est venue à mon bureau ce matin, avec son copain dans le but de se faire dédicacer mon livre.

En sus de cette dédicace, ce couple s’est dit dispose à débattre avec moi des multiples projets pouvant permettre de rehausser l’éclat de mes activités. Une telle éventualité, nécessitant une discussion sereine, j’ai naïvement sollicité qu’ils m’attendent patiemment dans mon bureau, le temps pour moi d’achever une intervention sur les ondes. J’ai alors quitté mon bureau et suis revenu une dizaine de minutes plus tard achever ma discussion avec eux sans me douter de quoique ce soit.

Ce soir, je découvre ahuri sur les réseaux sociaux qu’en mon absence, ils ont transformé mon espace de travail en lieu de débauche.

Une telle démarche porteuse des germes d’une préméditation visant visiblement à attenter à ma quiétude et à mon honorabilité ne saurait rester impunie.

Je me réserve le droit de les attaquer en justice.

À toutes fins utiles,

Chacun remarquera que le vêtement que j’arbore sur la photo prise avec cette dame lors de la remise de mon livre est différent de celui que porte le concerné dans cette vidéo virale. C’est inadmissible et inacceptable. Je comprends que des visées sont multiples et je suis profondément choqué » se dédouanait le journaliste avant de poursuivre dans une démarche moqueuse et arrogante. La promotion de son livre DEBOUT ! : L’histoire vraie d’un miraculé entamée il y a quelques mois seulement en prend un irréparable coup; son éditeur, CAD publishing a d’ailleurs suspendu la promotion et la commercialisation de son livre 10 jours après la révélation du scandale. Derrière les murs de la prison centrale de New-Bell le miraculé espère sans doute un autre miracle pour à nouveau rester débout.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :