Urgent : 3 Camerounais bloqués depuis des mois dans un no man’s land à Chypre

Cameroonvoice a appris que trois demandeurs d’asile camerounais se rendant à l’ouest de Chypre y sont piégés depuis près de deux mois dans une zone dématérialisée selon des passeurs. Des demandeurs d'asile n'avaient jamais duré aussi longtemps dans le no man's land.

Un peu avant minuit, le 24 mai, une Camerounaise du nom de Ngo a sauté de la république chypriote turque dissidente vers ce qu’elle espérait être le sud grec de l’île divisée par la guerre et reconnu par la communauté internationale. « J’ai simplement dit Dieu me protège », se souvient la jeune femme de 24 ans, décrivant le saut qui l’a fait atterrir dans la zone tampon contrôlée par les Nations unies, où elle est bloquée depuis. « Les murs étaient si hauts. Je me suis gravement blessée à la jambe, mais j’étais désespérée par l’ouest. »

Daniel Djibrilla et Emil Etoundi, deux autres demandeurs d’asile de la minorité anglophone du Cameroun, se trouvaient au même endroit cette nuit-là, également attirés par les lumières vives de la métropole européenne perceptible au loin. Comme Ngo, qui dit qu’elle n’aurait pas fait le voyage si elle n’avait pas été victime d’abus, tous deux expliquent avoir quitté le Cameroun en raison de la crise dans les régions à majorité anglophone entretenue par le régime Biya.

« Nous avons sauté de là-bas », dit Etoundi, un ancien soldat, en désignant la ligne de cessez-le-feu qui divise l’île ethniquement divisée depuis que la Turquie l’a envahie en 1974 après un coup d’État visant à unir Chypre à la Grèce. « Nous n’avions aucune idée que c’était le no man’s land. Je n’arrive pas à y croire. », s’étonne-t-elle.

Après le refus du gouvernement du président Nicos Anastasiades de leur permettre de demander l’asile, les trois Camerounais restent coincés dans la zone tampon, protégés par le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés, mais vivant sous des tentes et à la merci de la bonne volonté des autres.

Au plus fort de la crise des réfugiés syriens de 2015, Chypre est restée relativement peu visitée par les personnes déplacées, car la majorité d’entre elles se dirigeaient vers l’Europe en passant par la Turquie et les îles de la mer Égée. Cela a changé en 2018, lorsque les passeurs ont commencé à considérer l’État le plus à l’est de l’UE comme un point de chute facile.

Le 21 mai, l’administration d’Anastasiades a déclaré l’état d’urgence, les responsables affirmant que l’île méditerranéenne était confrontée à des pressions insurmontables en raison des arrivées continues. Cette décision est intervenue après que Chypre a été censurée par un organisme de surveillance des droits de l’homme en raison d’allégations de refoulement illégal de migrants en mer.

Fin 2020, près de 20 000 demandes d’asile étaient en attente, selon les autorités chypriotes grecques. Un nombre record de 13 648 personnes ont demandé une protection en 2019. Au cours des six premiers mois de 2021, plus de 5 000 demandes avaient été déposées, soit plus de la moitié du total de 2020. Chypre a le plus grand nombre de primo-demandeurs d’asile par habitant dans l’UE, selon l’agence de statistiques de l’UE, Eurostat.

Pour le ministre de l’Intérieur, Nicos Nouris, la situation est critique. « Tous les centres [d’accueil] sont pleins et nous n’avons tout simplement pas la capacité d’en recevoir davantage. Si nous voulons parler de solidarité et de responsabilité, nous devons soutenir les États membres en première ligne, comme Chypre, qui est le premier pays d’accueil des demandeurs d’asile. » a-t-il déclaré avant un sommet européen en Slovénie jeudi.

Selon M. Nouris, la majorité des migrants qui entrent dans le sud de la Grèce passent illégalement par la Turquie et par des zones de Chypre sur lesquelles la République n’a aucun contrôle. Les réseaux de passeurs profitant de la partition, Nouris a déclaré qu’il y avait de réelles craintes de voir s’ouvrir un nouveau front sur une île où les migrants arrivent à la fois par bateau et le long de toute la ligne de cessez-le-feu de 110 miles (180 km).

« Nous devons faire très attention à ne pas ouvrir un nouveau passage », dit-il. « Il ne s’agit pas de trois personnes – ce serait ridicule quand il y en a tant qui arrivent. Mais si j’accepte ces trois personnes, alors [ces traversées] seront la prochaine pratique courante. Ils viendront par milliers… La Turquie les mettra dans des bus et les enverra aux postes de contrôle. »

Le sort des Camerounais a mis en lumière la position ferme d’un gouvernement qui, comme la Grèce, se sent abandonné par l’Europe en matière de migration. Leurs conditions de vie – en ce moment, sous des tentes, dans une chaleur étouffante – sont difficiles à supporter.

#ctaText??#  Le Cameroun parmi les pays les plus touchés par le terrorisme en 2021

 « Ils ont le droit de voir leur demande d’asile examinée », déclare Emilia Strovolidou, la porte-parole de l’agence des Nations unies pour les réfugiés, expliquant que le trio a été renvoyé dans le no man’s land après avoir approché une unité de patrouille de l’ONU et s’être rendu au poste de contrôle chypriote grec le plus proche. « Il s’agit clairement d’un cas de personnes demandant une protection internationale, et nous avons fait un certain nombre d’interventions auprès des autorités compétentes afin de leur permettre d’accéder à la procédure. », explique-t-elle.

Chypre est « obligée par le droit international, européen et national » de traiter les demandes d’asile et de donner aux personnes l’accès à des conditions dignes dans les centres d’accueil, déclare Strovolidou, qui ajoute : « Leurs conditions de vie – en ce moment, dans des tentes, sous une chaleur étouffante – sont totalement inadaptées. »

Des demandeurs d’asile ont déjà été bloqués dans la zone tampon, mais jamais pendant aussi longtemps. La saga de près de deux mois a conduit les organisations de défense des droits de l’homme à accuser le gouvernement de gonfler le nombre d’arrivées et de générer un climat de peur fondé sur la xénophobie et l’hystérie anti-immigration, alimentée par la montée du parti d’extrême droite Elam.

Sur une île qui dépend d’une main-d’œuvre peu qualifiée, les organisations humanitaires affirment que ce sont souvent des étrangers déjà présents à Chypre avec des visas d’étudiant ou de travail qui demandent l’asile pour tenter de prolonger leur séjour légalement.

Corina Drousiotou, du Conseil chypriote pour les réfugiés, affirme que les migrants font vivre le secteur agricole. « Malgré le fait que l’économie chypriote dépende fortement des étrangers peu qualifiés, dont la grande majorité travaille dans des conditions difficiles avec de faibles salaires et des droits quasi nuls, il n’y a aucune volonté politique de s’attaquer correctement à ces problèmes », dit-elle. « Une refonte complète du système [d’asile] est nécessaire pour garantir la dignité et l’égalité des droits pour tous, ce qui aura à son tour de multiples avantages pour de nombreuses industries et la société locale. » a-t-elle ajouté.

Pour Ngo, Djibrilla et Etoundi, la perspective de n’importe quel emploi serait la bienvenue. Mais alors que les températures dépassent les 40C (104F), les Camerounais attendent anxieusement des nouvelles à l’ombre d’une mince bande d’arbres plantés le long d’une bande de gravier.

« J’ai 33 ans. J’ai [déserté] l’armée après 10 ans », dit Etoundi, tandis que Djibrilla passe sur son téléphone portable une vidéo macabre montrant des décapitations dans le conflit de son pays. « Je ne soutiens pas le combat des séparatistes [camerounais], mais j’ai dû partir parce que je n’étais pas d’accord avec ce que les militaires nous demandaient de faire. Si j’y retourne, je risque la mort », a-t-elle confié.

Le ministre chypriote de l’intérieur affirme que l’affaire pourrait être résolue si l’UE acceptait d’inclure l’île dans un programme de réaffectation. « J’ai écrit à la Commission européenne, en disant que nous étions prêts à les transférer vers d’autres États membres, mais je n’ai pas eu de réponse » et de conclure que « Si cela se produisait, ce problème pourrait facilement être résolu ».

PS : Les noms de famille de Grace, Emil et Daniel ont été modifiés.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
L’affaire Eric Christian Nya prend désormais une autre tournure....

Autres actualités

Urgent : 16 morts après un accident à Yaoundé

Au moins 16 personnes ont été tuées jeudi matin dans un accident sur une autoroute à Awae,...

Crise anglophone Médecins sans frontières quitte le Nord-ouest

Les autorités camerounaises ont accusé le groupe humanitaire d'aider des groupes séparatistes dans la région du nord-ouest, une accusation que le groupe...

Voici pourquoi Issa Hayatou a été suspendu par la Fifa

Mauvaise nouvelle pour le football camerounais. De source bien introduite, la Fifa annonce ce mardi 3 août 2021, que la Chambre de jugement...

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb et son compagnon plaident coupables

C’est une information qui a été tenue secrète. Contrairement aux insultes formulées par leurs proches et sympathisants ; aux accusations de complots...

Rencontre Gbagbo-Ouattara : une lueur d’espoir, au-delà des jeux d’intérêts ? (Par Théophile Kouamouo)

Cet édito hebdomadaire est destiné aux abonnés payants de cette newsletter. Mais à titre exceptionnel, ce texte est rendu public. Pour...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :