Cameroun : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Dans une tribune qu’il vient de publier, le réalisateur camerounais de renom Jean-Pierre Bekolo dit son regret devant les départs d’importance observés dans les rangs du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, non sans présenter le parti de Maurice Kamto comme un ambitieux projet qui a su préparer le Cameroun à l’après Biya.

Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC… Parce que ceux qui y étaient à notre place le quittent. Je pense à Penda Ekoka, Michèle Ndocki, Célestin Ndjamen… Des gens pour qui j’ai toujours beaucoup d’admiration aujourd’hui, des gens qui ont payé un prix non-négligeable pour leurs convictions et qui ont émergés comme des leaders en dehors des nominations et de l’ENAM.

Jean-Pierre Bekolo

Quand bien même ils n’ont pas pris le pouvoir comme ils le voulaient avec Maurice Kamto, ils ont préparé le Cameroun à une véritable démocratie après Paul Biya avec trois choses qui font la faiblesse des Camerounais dans tous les domaines : la guerre de leadership entre les personnes, le manque de loyauté et l’incapacité à faire quoi que ce soit ensemble. Le MRC qui est allé aux élections et qui va en prison avec ses alliés et qui en sort a résolu malgré les défauts certaines tares de notre société camerounaise.

Ce qui se passe aujourd’hui au sein de ce groupe auquel je n’appartiens pas m’attriste et me fait constater qu’il existe bien une malédiction qui condamne les Camerounais à ne jamais pouvoir rien faire ensemble ni en affaires ni en politique ni dans les arts…

Sommes-nous donc condamnés à rester de petites gens qui gèrent leurs petites affaires comme ces dossiers que chacun suit au ministère ? Au Cameroun en dehors de Maurice Kamto, personne n’a jamais clairement dit qu’il voulait prendre la place du président Paul Biya. Même pas son fils Franck (le choix des Franckistes) !!

Les Camerounais n’ont plus d’ambitions ni pour eux-mêmes ni pour leur pays trop occupé à gérer les petites affaires et à jalouser ceux qui tentent d’être ambitieux.

Comme il est désormais clair que ceux qui quittent le navire pour des raisons, peut-être fondées, n’ont aucune chance politique de diriger ce pays, nous entrons dans une phase où les désespérés ne trouvant pas de projet sérieux dans le cadre démocratique à la succession d’un président fatigué, vont de plus en plus privilégier des options non-démocratiques… Le tribalisme en est une, la guerre … Et même le coup d’Etat !

#ctaText??#  Cameroun : Paul Biya nomme un officier mort

À ce moment, ceux qui fustigent aujourd’hui le MRC risqueront de le regretter, parce qu’au moins, il (lui) était encore démocratique !

Par Jean-Pierre Bekolo.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Cybercriminalité : 5000 faux comptes suspendus, des milliards perdus

Les formes de cybercriminalité sont de plus en plus variées selon les constats de l’Antic. L’Agence a révélé les 5 pratiques les...

Le Cameroun rapatrie les anciens combattants nigérians et les membres de leurs familles

Plus de 850 anciens combattants de Boko Haram et les membres de leur famille qui ont fui leurs villages en raison des...

Cameroun : Séquestré par le Colonel Emile Mbankoui, Fridolin Nké fait un direct sous...

C’est à partir du bureau du Colonel Mbankoui, le chef de la SEMIL, que Fridolin NKE a réalisé la vidéo alarmante. L’enseignant...

RDC-Exploitation minière : Félix Tshisekedi révise les accords signés par Kabila

C’est le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, qui a fait part des injonctions de Félix Tshisekedi à ses collaborateurs « Le...

Guinée : La junte du Lt-Colonel Doumbouya exclut tout départ en exil de l’ancien...

Après le départ de la mission de la Cédéao, le CNRD, la junte militaire au pouvoir, a affirmé que le président guinéen...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :